Côte d’Ivoire : Une pub jugée raciste de Renault contre les femmes africaines, retirée

L'image jugée condescendante de la publicité de Renault Côte d'Ivoire
L'image jugée condescendante de la publicité de Renault Côte d'Ivoire

La publicité de Renault Côte d’Ivoire publiée le samedi 14 juillet 2018, sur sa page officielle, avec un commentaire équivoque, a vite fait d’être interprétée comme raciste ou discriminatoire. Publicité raciste de Renault ?

« Lorsqu’une femme africaine monte en Renault, elle est subitement plus belle ». La phrase était courte et censée faire la promotion de la marque, autant que de la femme africaine. Mais très vite, celle-ci a été interprétée comme une insulte à la femme africaine. « C’est condescendant, raciste, insultant et discriminant ! », s’est exclamée une internaute.

A lire aussi. Scandale au Chu de Cocody : La nudité d’un patient exposée sur les réseaux sociaux

La publicité sponsorisée par la page Facebook de Renault Côte d’Ivoire a rapidement été partagée des milliers de fois, avec des commentaires la dénonçant vigoureusement. « Renault se serait-il permis de faire une publicité du genre : Lorsqu’une femme africaine monte en Renault, elle est subitement plus belle » ? Un peu de respect pour la femme africaine », a dénoncé une autre internaute.

L’image présente en effet, une belle femme africaine, habillée en pagne local, s’apprêtant à monter à bord d’une Renault. Un homme de type européen se trouvant à côté du véhicule. Une image saisissante, pour un commentaire jugé déplacé.

La publicité jugée raciste de Renault a été supprimée depuis lors
La publicité jugée raciste de Renault a été supprimée depuis lors

Certains travailleurs de Renault Côte d’Ivoire ont expliqué à IvoireSoir.net que l’intention était de valoriser la femme africaine et non le contraire. Il n’empêche, la construction même de la phrase laisse à interprétation. « Structurée telle quelle, la phrase signifie que la femme africaine devient subitement plus belle, quand elle monte en Renault. Le contraire n’est pas permis, à savoir que la Renault devient subitement plus belle quand une femme africaine monte à bord. Ceci n’est pas permis pour la simple raison que la phrase aurait, dans ce cas, été construite ainsi : « Lorsqu’une femme africaine monte en Renault, cette dernière est subitement plus belle ». Les gens de Renault veulent expliquer l’inexplicable, mais c’est raté, la construction de la phrase ne laisse aucune place à l’interprétation », commente un linguiste, enseignant à l’université de Cocody.

Quelques heures après avoir rendu publique cette publicité, Renault Côte d’Ivoire, l’a purement et simplement retirée de sa page officielle. Il n’est pas cependant sûr que cette affaire en reste là. Des milieux féministes ivoiriens s’en sont sont déjà saisis.

Elvire Ahonon

Miss Côte d’Ivoire 2018 : 10 photos inédites de Marie-Danielle Suy Fatem

Personnalités liées avec l’article