Dr Sylvestre Emmou : « Le PDCI gagne tous ses combats à Port-Bouët, j’en sais quelque chose »

Sylvestre Emmou et Henriette Konan Bédié

Dr Emmou Sylvestre candidat du à , était en attraction, samedi 29 septembre.  Face à une foule immense de ses partisans rassemblés non loin du lycée moderne, celui qui se surnomme « l’enfant de  » a affiché sa confiance pour le scrutin du 13 octobre.

« Ici, moi, j’en sais quelque chose, le PDCI gagne à Port-Bouët tous ses combats. Comme Dieu veut que cette année nous gagnions, il a bien voulu faire en sorte que Dr Emmou Sylvestre soit en tête de liste du PDCI », a-t-il fait savoir. Puis, il a ajouté : « Nous sommes les enfants de Port-Bouët, nous avons vu Port-Bouët dans toute son évolution jusqu’à ce que la Sogefiha vienne faire une vaste opération immobilière », a soutenu le candidat du PDCI-RDA.

Alire aussi : Port-Bouët : Le PDCI s’offre un nouveau siège, Alain Adia tacle Siandou Fofana

Dr Emmou Sylvestre, membre du Bureau politique et du Grand conseil du PDCI-RDA, s’est dit convaincu que Port-Bouët respectera la règle qui prédit que « Ce sont les enfants de la localité qui gagnent leur mairie ». Pour lui, c’est convaincus que seule leur union peut contribuer au bonheur des habitants de la commune que « les fils de Port-Bouët » ont décidé de se mettre ensemble pour y trouver des solutions.

Sylvestre Emmou et Henri Konan Bédié
et Henri Konan Bédié

« Le 13 octobre est le rendez-vous des enfants de Port-Bouët parce que désormais Port-Bouët veut se gérer », a-t-il indiqué. Aussi, a-t-il déploré l’usage du logo de son parti par le RHDP. « A Port-Bouët, on ne vient pas à l’aventure », a laissé entendre le porte étendard du PDCI-RDA. Une caravane dans la commune a fait suite au meeting de lancement de la campagne.

Motards, cavaliers, marionnettes et une file de véhicules étaient en attraction du siège du PDCI-RDA jusqu’au lycée moderne où était planté le décor de la manifestation. Outre Dr Emmou, d’autres allocutions de leaders politiques et de passage d’artistes ont été les temps forts de la cérémonie.

(Infos : Sercom)

Siandou Fofana à Port-Bouët : « Qui mieux que moi est auprès du président de la République ? »