Ebola en RDC : un agent de santé tué par la population en colère

Un agent sanitaire de l’équipe de riposte contre l’épidémie d’Ebola a été tué à la suite d’un soulèvement des habitants d’un village à Vusahiro en RDC.

« Ce samedi 25 mai 2019, une partie de la population du village Vusahiro, dans la zone de santé de Mabalako (Nord-Kivu), s’est soulevée et a attaqué l’équipe locale de la riposte contre Ebola, composée d’habitants du village qui ont été formés pour mener certaines activités de riposte » relève le bulletin quotidien du ministère de la Santé daté de dimanche 26 mai 2019.

« Un hygiéniste de l’équipe de prévention et contrôle des infections est décédé des suites de ses blessures lors de son transfert vers l’hôpital« , précisent les autorités sanitaires congolaises.

A LIRE AUSSI : Ebola – L’Afrique de l’Est en état d’alerte : déjà plus de 1 000 personnes mortes en RDC

« Le centre de santé de Vusahiro a été saccagé et pillé, et trois maisons du village ont été incendiées », ajoute le bulletin. Par ailleurs, le centre de « triage du centre de santé de Vulamba, dans la zone de santé de Butembo, a été vandalisé par des inconnus dans la nuit du 25 au 26 mai 2019″, indique encore le bulletin.

Le 19 avril dernier, Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung, épidémiologiste camerounais déployé par l’OMS pour faire face à l’épidémie d’Ebola en RDC, a été tué lors d’une attaque contre l’hôpital universitaire de Butembo.

Personnalités liées avec l’article