Elections du 13 octobre 2018 : 5 règles de base à savoir et à observer

Le recensement électoral par la CEI, commence le 18 juin 2018
Le recensement électoral par la CEI, commence le 18 juin 2018

Pour les élections couplées du 13 octobre 2018, il est bon que l’électeur ait connaissance d’un certain nombre de choses. Voici 5 règles de base à savoir et à observer.

La Commission électorale indépendante (), a pour mission d’organiser des élections transparentes et équitables en Côte d’Ivoire. En tant qu’organe chargé de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire, la procède à l’inscription sur la liste électorale et délivre les carte d’électeurs.

Listes

Des listes sont établies par bureau. Celles-ci sont imprimées et envoyées dans chaque bureau de vote afin que les agents vérifient et pointent tous les électeurs inscrits le jour du scrutin.

Vérification de son inscription

Aujourd’hui, il est possible de vérifier son inscription sur la liste électorale. Il suffit d’aller sur le site de la CEI. La CEI, réceptionne des dossiers de candidature de personnes désirant se présenter aux élections conformément au code électoral. La liste des documents et les conditions à remplir est disponible sur le site de la CEI. La commission examine ensuite ces dossiers de candidature et est la seule habilité les valider.

7 millions de bulletins imprimés

La CEI est chargée d’imprimer les bulletins de vote officiel de chaque circonscription pour les élections municipales et régionales, cela représente 7 000 000 de bulletins. Elle imprime aussi les affiches en blanc et noir avec le portrait de chaque candidat, une mesure d’équité, prescrite par le code électoral.

Déroulement du vote

Avant de voter, chaque électeur doit présenter sa carte d’électeur et sa carte d’identité. Ses empreintes sont vérifiées grâce aux appareils biométriques. Après avoir voté, le doigt de chaque électeur est marqué avec un stylo à encre indélébile. A la clôture du vote, les scellés sont enlevés en présence de tous les membres du bureau puis l’urne est renversée. Le décompte est fait bulletin par bulletin. Une fois que le décompte est fait,  le vote est reporté sur un tableau.

A lire aussi. Recensement électoral : l’ONI et la CEI responsables du manque d’affluence ?

Le décompte achevé, le PV est signé par tous les représentants. Ce PV a valeur juridique. Les PV sont ensuite acheminés dans la communauté centrale de la CEI. Ce transport se fait sous escorte policière. C’est à la commission centrale de la CEI que les résultats sont validés.

Dans un délai de 72 heures maximum, la CEI annonce les résultats. C’est la CEI qui proclame les résultats définitifs, mais c’est la cour suprême qui traite les litiges en cas de réclamation.

Carte d’électeur ou carte d’identité

Pour participer au vote, l’électeur doit se munir de sa carte d’électeur ou de sa carte d’identité, procéder à la vérification biométrique de son identité, prendre deux bulletins de vote, un pour chaque élection (municipale et régionale). Se dans l’isoloir, glisser son bulletin dans l’urne correspondante. Sortir de l’urne et marquer son doigt.

Prince Beganssou

Personnalités liées avec l’article