Femua 2019 – Bagarre pendant le concert de Kaaris à Abidjan : ce qui s’est vraiment passé

Quatre personnes ont été blessées le 27 avril 2019 lors du concert de à Abidjan en Côte d’Ivoire pendant le .

Le concert de Kaaris à Abidjan en Côte d’Ivoire n’est pas allé à son terme. La faute à un mouvement de foule qui a fait céder les barrières de sécurité et mis en panique le public et les forces de sécurité. Le rappeur franco-ivoirien était à Abidjan dans le cadre du Femua 2019 organisé par Asalfo et le groupe .

Samedi 27 avril 2019. Il fait nuit noire à Abidjan. Sur le podium du festival des musiques urbaines d’Anoumabo, Femua 2019, Kaaris vient de terminer sa troisième chanson. Le public en délire et surexcité en demande encore. Le dozo de la musique ivoirienne est ravi et fier de porter le maillot des éléphants de Côte d’Ivoire. Micro en main, il se lance pour une quatrième prestation pour le plus grand bonheur de ce public de 10.000 personnes qui a du mal à se contenir.

A lire aussi : Côte d’Ivoire: en baisse d’audience sur Youtube, DJ Arafat accuse la DG de Trace

Soudain, la barrière de sécurité en face du podium cède. Le mouvement de foule est inévitable. La réaction des forces de l’ordre est brutale. Débordés, les policiers font usage de gaz lacrymogène et coup de matraques pour contenir un groupe de jeunes surchauffés, mettant ainsi fin au passage du rappeur.

« Les policiers sont à l’origine de ce débordement », a accusé un festivalier, torse nu, venu voir son « idole » Kaaris. Revenu près d’une heure après l’incident, le chanteur a exprimé sa colère à la foule et appelé au calme.

Personnalités liées avec l’article