Gerty Archimède, l’amour caché d’Houphouët-Boigny

Le journaliste parle dans «  », du père de l’indépendance ivoirienne et de son amour pour la guadeloupéenne .

L’écrivain-journaliste Serge Bilé a eu l’idée de ce livre, « Mes années Houphouët », qui s’appuie sur des archives et souvenirs personnels. Il a interrogé Houphouët-Boigny, quatre mois avant sa mort, le 7 décembre 1993, réalisant ainsi le dernier entretien accordé de son vivant par le « Vieux », comme on le surnommait.

Houphouët et Gerty Archimède

En 1945, Houphouët-Boigny est élu député de la Côte d’Ivoire. Il siège à l’Assemblée constituante à Paris sur les bancs communistes aux côtés d’Aimé Césaire et de l’élue guadeloupéenne Gerty Archimède. tombe amoureux de la députée guadeloupéenne Gerty Archimède. Elle est communiste et féministe. Il la demande en mariage et veut en faire la future Première dame de Côte d’Ivoire.

A LIRE AUSSI : Didiévi: Ahoussou Jeannot refuse d’être l’otage de Bédié

Selon Serge Bilé dans son livre, si Gerty Archimède avait accepté cette demande en mariage, elle serait devenue non seulement la femme du député ivoirien mais également la future Première dame de la Côte d’Ivoire à l’avènement de l’indépendance en 1960. Ça aurait certainement changé beaucoup de choses à Abidjan, en termes de lois sociales et de droits des femmes, car c’était une communiste et féministe convaincue ».

Houphouët décédé, Mandela se rapproche de Marie-Thérèse

Autre révélation amoureuse contenue dans ce livre. En 1996, (premier Président de l’Afrique du Sud post-ségrégation raciale), tombe sous le charme de Marie-Thérèse Houphouët-Boigny. Mandela est célibataire. Marie-Thérèse est veuve. Il exprime le désir de la voir. Elle accepte et part le retrouver en Afrique du Sud.

Mes années Houphouët »: Houphouët et Gerty Archimède

La suite dans « Mes années Houphouët », truffé de révélations, ce livre nous entraine dans les coulisses du pouvoir en éclairant d’un jour nouveau le long règne du premier président ivoirien. L’homme se montre tour à tour combatif, rusé, cynique, généreux, sage, féroce, fragile. S’appuyant sur la dernière interview que Félix Houphouët-Boigny lui a accordée avant sa mort et sur des confidences de son entourage, Serge Bilé retrace, au-delà du chef d’État, l’’histoire d’une nation qu’il a incarnée et qu’il symbolise encore aujourd’’hui.

Mes années Houphouët
Serge Bilé  »Mes années Houphouët »

Personnalités liées avec l’article