Guikahué : « Si un candidat vous dit qu’il est PDCI, dites-lui de montrer son éléphant noir »

Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du PDCI
Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du PDCI

A Gagnoa, à l’occasion du lancement de la campagne des candidats du PDCI, le samedi 29 septembre 2018, a donné un discours d’orientation à ses militants : « Si un candidat vous dit qu’il est PDCI, dites-lui de montrer son éléphant noir »

Le secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA a « vendu » avec les termes appropriés et les mots justes, les 5 candidats dont les campagnes électorales ont été lancées. Il a poursuivi pour livrer à tous, la conduite à tenir pendant ces élections. « C’est un secret que je vous donne. Des gens vont venir vous voir. Ils vous diront de les voter parce qu’ils sont PDCI. Quand ils vont finir de parler, dites : monsieur montrez-nous votre éléphant noir.

A lire aussi : Guikahué répond au RDR : « C’est le même Bédié, les mêmes chefs baoulé et le même dialecte qui a été utilisé en 2010 à Yakro »

Sur les affiches, celui qui n’a pas d’éléphant en haut de sa tête n’est pas PDCI». Cela dit, Guikahué a demandé à tous les candidats PDCI du Gôh d’être soudés pour la victoire car c’est le PDCI-RDA qui est engagé. Il a présenté les excuses du parti aux chefs et aux populations d’Oumé, le seul département du Gôh qui n’a pas de maire PDCI, de député PDCI et de sénateur PDCI, parce que la direction du parti a cédé ces postes au RDR dans le cadre du RHDP. Mais, a-t-il dit, « On va recommencer.

On va les récupérer. Et pour commencer, votez d’abord Lagui Joachim et aussi, faites gagner Bodi Théodore ». Parlant de l’actualité, le secrétaire exécutif en chef, a rappelé que depuis le 24 septembre 2018, le PDCI est sorti du RHDP. « On va faire une nouvelle plateforme d’alliance pour la réconciliation et le rassemblement des Ivoiriens… ».

Il a par ailleurs salué la présence massive des cadres du FPI. Guikahué a conclu en ces termes : « Pouviez-vous imaginer, il y a quelques temps, qu’on puisse faire des listes avec le FPI ? Mais Dieu est en train d’opérer le changement et personne ne peut être contre la volonté de Dieu.

Prince Beganssou

Faut-il en rire ou en pleurer ? Le juge des référés Amouroulaye Cissoko se déclare incompétent dans l’affaire du logo du PDCI

Personnalités liées avec l’article