Maguy le Tocard, Raymond Gnan, Bohoun Bouabré, Abouo N’Dori, Gossio, etc. : Retour sur ces morts brutales (Suite et fin)

Ivoire Soir Numérique n°002 du mardi 23 octobre 2018
Ivoire Soir Numérique n°002 du mardi 23 octobre 2018

Nombreux sont morts d’arrêt cardiaque, d’autres de mort naturelle, d’autres encore de morts mystérieuses. Retour sur ces morts brutales dans le camp Gbagbo (Suite et fin à lire dans Ivoire Soir Numérique n°002 du mardi 23 octobre 2018).

L’ex-ministre de la Fonction publique de Félix Houphouët-Boigny, Jean-Jacques Béchio est décédé  le dimanche 11 février 2018 à Abidjan à l’âge de 63 ans. Béchio était réputé pour son franc-parler. Malade depuis plusieurs mois, il avait disparu de la scène politique.  Il avait rejoint par la suite Alassane Ouattara au RDR avant de s’installer aux côtés de jusqu’à la fin de la crise post-électorale.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Pro-Gbagbo et morts brutales (Acte 2)

Arrêté, entre autres, aux côtés de sa cousine Geneviève Bro-Grégbé, Laurent Gbagbo, Michel et Simone Gbagbo, le 11 avril 2011, l’ex-ministre a été libéré sous condition le 20 décembre 2012 après 20 mois passés en prison. Il est mort à la suite d’un arrêt cardiaque.

Elle a tiré sa révérence le 12 juin 2018. Sa souffrance aura été l’une des images fortes de la chute de Laurent Gbagbo le 11 avril 2011.Transférée en sang, visage tuméfié, de la résidence présidentielle où, à l’image d’autres, elle sera copieusement battue, vers l’hôtel du Golf, Chantal Leba, cette ancienne militante de la a quitté le monde des vivants des suites d’une maladie. Cette ex-membre de la et présidente d’un mouvement…

A lire l’intégralité du Grand Dossier sur les morts brutales dans l’ex-camp Gbagbo, en téléchargeant l’application Ivoire Soir Numérique