Purge des proches de Bédié : Après Adèle N’Djoré, Jean Claude N’Dri viré de la Présidence

Jean Claude N’Dri viré de la présidence de la République ivoirienne. Le neveu d’Henriette Konan Bédié qui servait le président Alassane Alassane comme directeur du protocole adjoint de la Présidence, a été remercié ce mercredi 10 octobre 2018.

Jean Claude N’Dri était sur la sellette depuis plusieurs mois. Neveu d’Henriette Konan Bédié, il se sentait lui-même de trop, depuis que son oncle et le président de la République sont entrés en conflit. Progressivement écarté des voyages présidentiels, il était de plus en plus confiné dans des rôles de simple chargé de protocole à qui était dévolu la tâche ingrate d’accueillir le chef de l’Etat, à sa descente de véhicule lors des cérémonies officielles.

A lire aussi. Après la rencontre Bédié et chefs baoulé à Daoukro : Un « Conseil du royaume baoulé » apporte son soutien à Ouattara

Ce proche parent de Bédié a commencé à servir Ouattara, aux côtés de son irremplaçable directeur du protocole Eric Taba, depuis l’hôtel du Golf entre décembre 2010 et avril 2011. Avec le limogeage de la présidence de N’Dri, c’est un autre proche de Bédié qui paye ainsi le prix de la rivalité des deux grands.

Jean-Luc Bédié au bureau politique du PDCI
Jean-Luc Bédié au bureau politique du PDCI

Avant lui, Adèle N’Djorè, native de Daoukro, avait été remplacée à la présidence de l’Office national de l’eau potable () par Louis Habonouan dit Empirus, un ex-député PDCI ouvertement pro-RHDP.

Quid de Jean-Luc Bédié ?

Désormais les projecteurs sont projetés sur Jean-Luc Bédié, l’un des fils de Bédié, qui officie comme conseiller financier auprès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Il avait pris une part active au premier bureau politique du PDCI à Daoukro. Entre Ouattara et Bédié, c’est désormais à la guerre comme à la guerre…

Emmanuel Gautier

Exclusif / Accusé d’écrire contre le parti unifié, Niamkey Koffi, proche de Bédié, viré

Personnalités liées avec l’article