Recensement électoral Côte d’Ivoire : « Notre arme, c’est notre carte d’électeur » (Délégué PDCI)

Le recensement électoral par la CEI, commence le 18 juin 2018
Le recensement électoral par la CEI, commence le 18 juin 2018

Recensement électoral Côte d’Ivoire. Tiémoko Koffi et , délégués départementaux de 1 et 2, du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( d’Henri Konan Bédié) étaient face aux militants de leur délégation, le dimanche 11 mai 2018, au foyer des jeunes de la capitale du .

L’objectif de cette rencontre, sensibiliser leurs militants à s’inscrire massivement sur la liste électorale, à l’occasion de l’opération de révision de ladite liste, prévue du 18 au 24 juin prochain, sur l’ensemble du territoire ivoirien. Recensement électoral.

« Notre arme, c’est notre carte d’électeur. C’est pourquoi vous devez être mobilisés à l’occasion de cette révision de la liste électorale. Soyez vigilants et aidez nos militants dont les noms ne figurent pas sur cette liste à s’y inscrire, à l’occasion de cette opération qui durera seulement une semaine (du 18 au 24 juin). Ne soyez pas distraits par les choses qui ne nous font pas avancer », a fait savoir le délégué PDCI-RDA de Bongouanou 2, Bernard Ehouman.

Bernard Ehouman, délégué PDCI de Bongouanou 2
Bernard Ehouman, délégué PDCI de Bongouanou 2

Celui-ci a salué la mobilisation des militants, qui ont effectué massivement le déplacement du foyer des jeunes de Bongouanou, pour communier avec leurs responsables politiques.

A lire aussi: Recensement électoral Côte d’Ivoire : Le FPI-Sangaré s’apprête à « faire barrage à cette décision dangereuse » de Ouattara

Lui emboitant le pas, son collègue de la délégation de Bongouanou 1, Tiémoko Koffi, a expliqué que la victoire du Pdci Rda passe par l’enrôlement massif des militants sur la liste électorale.

« En 2020, le PDCI-RDA aura un candidat. Le moment venu, on vous le présentera. Mais si vous ne vous inscrivez pas sur la liste électorale, nous ne pourrons faire élire ce candidat. Il en est de même pour les élections municipales et régionales à venir. Nous devons veiller à ce que les candidats du PDCI puissent remporter ces échéances », a soutenu pour sa part le délégué et sénateur . Il a aussi entretenu les militants sur l’actualité relative au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la Paix (, parti à unifier).

Alors que le PDCI et les partis membres de la mouvance présidentielle s’activent à faire recenser leurs militants, une partie de l’opposition a appelé au boycott du processus d’enrôlement « 

Les militants PDCI de Bongouanou 1 et 2 venus à la rencontre
Les militants PDCI de Bongouanou 1 et 2 venus à la rencontre

Après les délégués de Bongouanou 1 et 2, le premier adjoint au maire de la commune de Bongouanou, membre de la délégation communale a aussi lancé un appel à la mobilisation des militants, en vue d’un enrôlement massif sur la liste électorale.

Les militants du PDCI qui avaient soif d’informations, ont échangé avec les délégués pour mieux comprendre les différentes étapes du processus. Ils se sont engagés à participer massivement à l’opération, qui devrait être lancée le 18 juin prochain et prendre fin une semaine plus tard.

Alors que le PDCI et les partis membres de la mouvance présidentielle s’activent à faire recenser leurs militants et sympathisants, une partie de l’opposition amenée par Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) présidée par et Aboudramane Sangaré, a appelé au boycott du processus d’enrôlement qui sera lancé par la Commission électorale indépendante (CEI).

Prince Beganssou

Recensement électoral Côte d’Ivoire : Le FPI-Sangaré s’apprête à « faire barrage à cette décision dangereuse » de Ouattara

Personnalités liées avec l’article