Revue de la presse ivoirienne du 29 mai 2019

Yasmina Ouegnin
Yasmina Ouegnin

Voici les principales informations à la Une de journaux ivoiriens parus ce mercredi ainsi que la titrologie et la revue de la presse ivoirienne du 29 mai 2019

Fraternité Matin: le à Abidjan en juin

La Côte d’Ivoire et le Portugal ont signé mardi à Abidjan trois accords de coopération dans les domaines de l’administration, du sport et de l’éducation à la faveur d’une visite du , . L’accord sur la modernisation de l’administration du service public ivoirien concerne les domaines du digital et de l’innovation de la Fonction publique.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: le PDCI arrête les négociations pour la formation du bureau de l’Assemblée nationale

Les deux autres accords sont relatifs à la coopération dans les domaines des sports et des programmes de formation à la langue portugaise pour le personnel diplomatique du ministère ivoirien des Affaires étrangères. Une visite du président portugais est annoncée les 13 et 14 juin 2019

L’Inter: l’opposition ne veut pas du bureau d’Amadou Soumahoro

Les députés de l’opposition ont annoncé mardi leur retrait de la médiation initiée par la Représentante de l’Union africaine à la demande du président de l’Assemblée nationale en vue de la mise en place du Bureau de la Chambre basse du parlement ivoirien.

LIRE AUSSI: Malawi: Uhuru Kenyatta félicite Peter Mutharika pour sa réélection

Selon , porte-parole des groupes parlementaires , Rassemblement et , cette décision découle de la « volonté manifeste et continue » du président de l’Assemblée nationale de violer la Constitution et le Règlement du parlement.

LIRE AUSSI: Niakara: l’eau se fait rare à Sérikpokaha

Les trois groupes parlementaires ont décidé de ne pas appartenir au Bureau de l’Assemblée nationale « illégalement constitué » ainsi qu’aux Bureaux des différentes commissions permanentes. Ils s’engagent toutefois à participer aux travaux parlementaires.

 Soir Info: Glissement de terrain meurtrier à

Un glissement de terrain survenu après la forte pluie qui s’est abattue lundi sur la capitale économique ivoirienne a emporté des habitations précaires à Micao dans la commune de Yopougon faisant trois morts dont un bébé de deux semaines.

LIRE AUSSI: L’ONU fait du 22 août la « Journée internationale pour les victimes de violences religieuses »

Le père de famille s’en est sorti indemne mais son épouse, sa belle-mère et son nouveau-né de deux semaines ont péri ensevelis sous la boue.

Le service national de météorologie annonce des excédents pluviométriques cette année en Côte d’Ivoire par rapport à l’année dernière. En 2018, de fortes pluies ont fait dans le pays 20 morts dont 18 décès à Abidjan.