Adjoumani : « Yodé et Siro voudraient ressusciter l’ivoirité »

Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du RHPD, a donné le mardi 7 juillet 2020, son avis sur le dernier album Héritage de Yodé et Siro.

Messieurs Yodé et savent combien d'écoles, de lycées, d'universités, de centres de santé primaires, d'hôpitaux généraux, de ont été bâtis de 2011 à 2020 ? Savent-ils combien de barrages, de ponts, de châteaux d'eau ont été construits en neuf ans ?Je ne parle même pas de tout ce qui a été entrepris pour restaurer le climat sécuritaire et pour renforcer les bases de notre économie et de notre diplomatie.

En , nous apprend-on, « gbê est mieux que drap », il faut se dire donc les choses franchement. On parle de personnes en prison mais on ne parle pas de celles qui ont été libérées ou qui ont bénéficié de la loi d' consécutive à l'ordonnance prise par le Président , en août 2018. Ils sont, en effet, plus de 800 qui ont bénéficié de cette loi d'amnistie.

LIRE AUSSI: Bédié achète son CD « Héritage » de Yodé et Siro

Et puis, comment faire comprendre à ces chantres du zouglou et certains de nos concitoyens, une bonne fois pour toute, qu'un homme politique poursuivi et condamné pour des délits de droits communs n'est pas un prisonnier politique ? sont-ils sérieux quand ils affirment que sous le régime du Président Alassane Ouattara, il n'y a que les Bakayoko et les Coulibaly qui sont nommés à des postes de responsabilité ?

Il suffit de jeter un coup d'œil sur la composition du Gouvernement, sur la liste des présidents d'Institutions, pour se rendre compte que nos amis sont à côté de la plaque. Ces derniers voudraient ressusciter, en effet, l'ivoirité, célébrer la stigmatisation ethnique qu'ils ne se seraient pas pris autrement.

LIRE AUSSI:Aby Raoul recommande l'album « Héritage » de Yodé et Siro aux Ivoiriens

Car, non seulement ce qu'ils disent n'est pas conforme à la vérité, mais ils poussent sans le savoir, des à stigmatiser et à se braquer désormais contre tous ceux qui ont le malheur de s'appeler Bakayoko ou Coulibaly. On comprend toute la joie qu'ils procurent à un certain Konan Bédié en réveillant en lui l'ivoirité qui ne se gêne pas en brandissant le CD desdits artistes, comme un trophée de guerre.

On connaît l'histoire de la Côte d'Ivoire et si mes souvenirs sont bons, il fut une époque où l'on parlait de « séfonisme », de (Bété – Attié – ). A cette époque, le Président Ouattara n'était pas encore au pouvoir.

avion

(COVID-19) Les mesures ciblées de Beijing sont riches d’enseignements pour d’autres pays (Bloomberg) – Actualités 08/07/2020

avion

Les Etats-Unis « soutiennent résolument » la coopération intercoréenne (envoyé américain sur la question nucléaire) – Actualités 08/07/2020