Affaire Soro : « Ouattara devra faire face à la CPI si … »

Le samedi 11 janvier 2020, les avocats français de Soro ont saisi Ouattara, l’interpellant sur le harcèlement judiciaire auquel est confronté leur client.

Le 11 janvier 2020, les avocats français de M. Soro Kigbafori Guillaume ont saisi officiellement M. Alassane Ouattara, président en fin de mandat, pour l’interpeller sur le harcèlement judiciaire auquel sont confrontés leur client et certains de ses proches.

LIRE AUSSI: Affaire Soro : le Général Gueu Michel lance un appel à Ouattara

A défaut d’un retour à la sagesse et à l’arrêt des poursuites, Alassane Ouattara devra faire face à la justice internationale.

Arrière

1. Courrier des avocats français de Soro à Ouattara

Arrière

Personnalités liées avec l’article