Après Anne Ouloto, Isaac Dé veut aussi « fermer les chantiers et démolir les maisons non conformes »

Isaac Dé, ministre de la Construction

Après Anne Ouloto, Isaac Dé veut aussi « fermer les chantiers et démolir les maisons non conformes ». Il a fait l’annonce de ces mesures phares, lors d’un point de presse, jeudi, à son cabinet à Abidjan.

Le ministre de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme, Claude-Isaac Dé a décidé d’intensifier la lutte contre les constructions anarchiques dans la ville d’Abidjan. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, hier, à son cabinet, Isaac Dé a annoncé les grandes mesures arrêtées à cet effet.

« Des quartiers ont perdu leurs structures de base. Désormais, l’Etat a décidé de prendre des mesures contre l’incivisme et contre les personnes qui s’adonnent de façon délibérée, à déstructurer les quartiers. Ce n’est pas le rôle des usagers d’imposer le nombre d’étages qu’il faut dans telle ou telle zone. C’est le rôle de l’Etat et en la matière, il y a des règles d’urbanisme et un code de la construction », a-t-il dit avant d’annoncer les mesures arrêtées.

Isaac Dé et les constructions anarchiques

« J’ai exigé avec fermeté, le respect des prescriptions du permis de construire, sinon nous allons démolir les ouvrages concernés. C’est un processus qui s’engage et qui va se renforcer progressivement. Dans l’intervalle, j’ai enjoint mes services à prendre les mesures suivantes. Nous allons renforcer les équipes de contrôle au niveau des antennes du ministère (Brigade de contrôle), et leur donner les moyens nécessaires pour leur permettre de remplir efficacement leur mission. J’ai demandé de faire arrêter systématiquement les travaux pour les chantiers dont l’ensemble de la documentation relative aux travaux exécutés n’est pas disponible sur le site. Désormais, je rends obligatoire, le contrôle technique, par un bureau, pour exiger les études géotechniques et le contrôle de qualité des matériaux et leur mise en œuvre (…) et s’il faut en arriver là, nous allons  instaurer des amendes et ordonner les démolitions de constructions qui ne respectent pas la réglementation en vigueur », a décidé Isaac Dé.

Qui a indiqué par ailleurs qu’à l’issue d’une mission de contrôle et d’évaluation de ses collaborateurs sur des chantiers à Koumassi et à Marcory zone 4, la quasi-totalité des chantiers ne respectent pas les prescriptions du permis de construire, les plans exécutés sur le terrain sont non conformes au plan de base validé, le contrôle technique vis-à-vis des plans et matériaux est quasi inexistant. « Pour moi, c’est un scandale. Nous ne pouvons pas continuer dans cette anarchie, c’est terminé » a-t-il martelé.

A lire aussi :

Ouattara cède le réseau de stations-services de Petroci à son neveu

Personnalités liées avec l’article