Fièvre aphteuse au Maroc : Faut-il s’en inquiéter ?

Fièvre aphteuse

Le Maroc a lancé une campagne de vaccination, à titre préventif, des ovins et caprins contre la fièvre aphteuse en vue de renforcer l’immunité.

Ces campagnes seront réalisées gratuitement au profit des éleveurs par les vétérinaires sanitaires mandatés et les services vétérinaires de l’ONSSA, indique jeudi un communiqué de l’Office, ajoutant que les éleveurs enregistrant des cas de mortalités anormales chez les jeunes ovins et caprins sont invités à prendre contact avec le service vétérinaire provincial de l’ONSSA le plus proche.


Des cas de boiterie chez les ovins et caprins adultes

Ces campagnes interviennent dans le cadre du suivi de l’état sanitaire du cheptel national des bovins, ovins et caprins. Les investigations réalisées récemment sur le terrain ont en effet permis de constater des cas de boiterie chez les ovins et caprins adultes, sans gravité sur leur état sanitaire, et des cas de mortalité, principalement chez les naissances d’ovins et les caprins de moins d’un mois d’âge.

A lire aussi : Marcory : 250 millions FCFA de faux billets saisis, 4 faussaires présumés arrêtés

Suite à ce constat, un diagnostic approfondi a été mené par les services vétérinaires de l’ONSSA au niveau national pour déterminer les causes exactes de cette mortalité.

Il est à préciser que la fièvre aphteuse est une maladie spécifique aux animaux et non transmissible à l’homme.

L’ONSSA rassure l’opinion publique que l’état sanitaire du cheptel bovin, ovin et caprin est « globalement satisfaisant » et que la situation sanitaire est « suivie de près ».

Personnalités liées avec l’article