KKS encourage Bédié contre ceux qui veulent liquider le PDCI

Konan Kouadio Simeon – a été reçu en audience par Bédié, à Daoukro le jeudi 30 mai 2019. Au menu de cette rencontre, la situation sociopolitique du pays.

Le Président KKS a partagé avec son hôte ses préoccupations au regard du contexte délétère à 17 mois d’octobre 2020 et la nécessité de la concertation nationale inclusive entre toutes les forces vives de la nation à l’effet de « poser les jalons de la véritable réconciliation nationale et de dégager un consensus national pour la poursuite harmonieuse de la marche glorieuse de la Côte d’Ivoire », processus vital dans lequel KKS a exhorté le Président Henri Konan Bedie à jouer un rôle au-dessus des partis.

KKS et Bédié

« Je suis venu saluer le Président du , le féliciter et l’encourager pour le combat de la résistance contre ce qui est manifestement une tentative de liquidation du PDCI, parti qui n’est plus la seule propriété de ses militants mais un héritage national, ainsi que pour celui mené contre l’immixtion de l’exécutif dans les affaires des partis politiques. Mais je suis venu saluer principalement le père.

A LIRE AUSSI : Bédié chez Ouattara : Les sujets qui fâchent évités ?

Et entant que fils, je n’oserais pas commettre le sacrilège de pratiquer la langue de bois. vous êtes une clé spirituelle majeure pour la réconciliation car en réalité, je ne veux pas réveiller de tristes souvenirs mais, ce que nous vivons aujourd’hui est une conséquence spirituelle de la semence portée en terre ivoirienne le avec le coup d’Etat porté contre votre régime.

Vous êtes plus légitime que quiconque

Aussi, au moment où la Côte d’Ivoire et les ivoiriens se sentent comme orphelins, au moment où le pays est menacé d’implosion, votre rôle, comme un père, est au dessus du PDCI, au dessus des partis. Soyez le père de tous. En votre qualité d’aîné et de doyen de toute la classe politique et entant que celui qui porte la lourde responsabilité d’avoir hérité de la succession du Père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne donc celui entre les mains de qui la Côte d’Ivoire a été laissée par Houphouët BOIGNY, vous êtes plus fondé et plus légitime que quiconque à le prétendre.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: le PDCI arrête les négociations pour la formation du bureau de l’Assemblée nationale

Dans ce rôle de rassemblement de toutes les filles et de tous les fils sans exclusion et ce, au-delà des partis, je suis à la disposition de la nation. » a dit KKS avant de remettre à son hôte un document contenant sa vision, ses analyses et ses propositions.

Le Président a remercié la délégation pour le déplacement à Daoukro et pour le partage et promis d’étudier les propositions. Les deux personnalités ont promis de se revoir.

Personnalités liées avec l’article