Mugefci : L’Intersyndicale des fonctionnaires exige le remboursement des frais de la Carte unique et intelligente

Assemblée générale de l'Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d'Ivoire (IFCI)
Assemblée générale de l'Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d'Ivoire (IFCI)

Réunis en assemblée générale extraordinaire à la salle de rotonde de l’immeuble des Finances au Plateau ce mercredi 29 novembre 2018, à l’initiative de l’Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (), voici les résolutions adoptées.

Les fonctionnaires membres de l’IFCI, après examen et analyse de la situation de la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et Agents de l’Etat de Côte d’Ivoire () ; S’insurgent contre les décisions adoptées par les Délégués de la lors de son Assemblée Générale Mixte du 7 juin 2018 ; Dénoncent vigoureusement les restrictions faites autour du produit « Ivoir Santé » limitant désormais son accessibilité à bon nombre de mutualistes;

Vu les principes généraux guidant l’existence de toute Mutuelle, recommandent aux actuels dirigeants de la Mugefci de garantir aux adhérents la facilité d’accès à des prestations (prise en charge de soins médicaux, ambulatoires et d’hospitalisations, actions de promotion de santé et de prévention) de qualité sur la base des valeurs que sont la solidarité, l’équité et la non exclusion.

A lire aussi : Mesmin Comoé : « La Mugefci va capter la cotisation des fonctionnaires et la reverser pour la CMU »

Considérant l’article 41 de la loi instituant la Couverture maladie universelle (CMU) portant sur les ressources et les dépenses qui confère le niveau et les modalités de subventions de l’Etat et des Collectivités Territoriales sont à la loi de finances ; Rappellent qu’en ce qui concerne le recouvrement des charges inhérentes à la CMU chez les Travailleurs du Secteur Privé, les Employeurs sont mis à contribution dans une proportion de 50% ;

Rejettent donc l’augmentation à 4,5 % des cotisations pour le régime de base prévue lors de la mise en œuvre du projet CMU;Demandent au Conseil d’Administration de la Mugefci d’œuvrer auprès de l’Etat qui demeure l’Employeur des Fonctionnaires aux fins de prendre à son compte la part patronale à hauteur de 50% de cotisation.

Soutiennent la dématérialisation des actes de la Mugefci qui permettra à l’institution de capitaliser environ six milliards de francs (6.000.000F); Saluent cette stratégie novatrice qui contribuera à lutter contre les cas de fraudes qui absorbent près de 30% des charges de l’institution ; Réclament à la Mugefci le remboursement des fonctionnaires qui ont déjà payé la somme de dix mille francs (10.000F) pour la confection de la Carte Unique et Intelligente.

Cependant, les Fonctionnaires présents invitent donc la MUGEFCI à rendre gratuite la carte en question tout en finançant sur fonds propre sa confection.

Fait à Abidjan, le 28 novembre 2018

L’Assemblée Générale

Mugefci : L’Intersyndicale des fonctionnaires se rebelle contre Mesmin Comoé

 

Personnalités liées avec l’article