Ouest montagneux : Albert Toikeusse Mabri, un leader en perte d’influence ! (Acte 1)

Le parti fondé en 2001 par le général Robert Gueï, l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), n’est plus tout à fait ce qu’elle était. Après la mort brutale du « père fondateur », le successeur est-il encore à la hauteur ? Une enquête exclusive de Ivoire Soir Numérique n°004 du lundi 29 octobre 2018.

Réélu au conseil régional du Tonkpi certes, mais le décryptage des victoires engrangées par ses protégés aux municipales, reste interrogateur. Albert Toikeusse Mabri, un leader en perte d’influence dans l’Ouest Montagneux ? Enquête !

Les élections couplées des régionales et municipales du 13 octobre 2018 étaient un véritable test, elles ont permis à chacun de se peser. Albert Toikeusse Mabri, le président de l’UDPCI doit s’interroger sur son véritable poids dans le Grand Ouest, sa région natale. Premier constat : au sortir de ces élections, Albert Toikeusse Mabri (ATM) rafle le conseil régional du Tonkpi qu’il présidait déjà depuis 2013. Mais l’envers de la médaille, c’est que sur neuf protégés qu’il a personnellement choisis et parrainés aux municipales, seulement…

Ivoire Soir Numérique à lire en cliquant sur ce lien, pour installer l’application

Personnalités liées avec l’article