Port-Bouët, le PDCI fait des révélations : « Le dircab de Siandou faisait partie de ceux qui ont saccagé la CEI 1 »

Sylvestre Emmou
Sylvestre Emmou

Après l’annulation de l’élection municipale à , Adja Alain, délégué PDCI : « Nous demandons que les agents de la soient remplacés ».

La mobilisation et autre action pour réclamer le respect du verdict des urnes à Port-Bouët ne faiblissent pas dans le camp du Dr , et ce, après  l’annulation du scrutin  dans la cité balnéaire. Hier, le délégué communal du  PDCI-RDA de Port-Bouët, , est monté au créneau pour  une fois encore  réclamer la victoire du candidat du PDCI-RDA, docteur Emmou Sylvestre et dénoncer ce qu’il a qualifié de  braquage électoral.

« La liste PDCI-RDA conduite par Emmou Sylvestre a gagné les élections municipales à Port-Bouët avec 53,27% contre 31, 27%  pour . Et quoi qu’il advienne, nous montrerons à la face du monde que nous avons gagné ces élections », a indiqué, d’entrée de propos, Alain Adja qui avait à ses côtés, pour cette conférence de presse, le directeur de campagne  du candidat du PDCI-RDA, Acka  Anodjo.

A lire aussi : Port-Bouët, Sylvestre Emmou : « Cette victoire, on ne nous la volera pas »

Par ailleurs, le conférencier a tenu à donner sa part de vérité sur les événements qui se sont déroulés à la CEI 1 de Port-Bouët   «  (…)  Le samedi 13 octobre, le jour du vote, nous avons surpris au niveau de la CEI, le ministre Siandou Fofana avec certains de ses collaborateurs  qui étaient en chaudes discussions avec le président de la CEI 1. Il se plaignait de ce que les bureaux de vote n’étaient pas ouverts ou du moins quand ils étaient ouverts, le matériel électoral n’était pas disponible.

Après les plaintes qui ont été exprimées, la présidente de la CEI a déclaré  ceci. ‘’ Moi en tant que présidente de cette CEI, j’ai dressé  une  liste de personnel à affecter dans chaque bureau de vote  que j’ai communiquée à ma hiérarchie qui est le vice-président, Gervais Coulibaly. Après avoir reçu cette liste, il a décidé d’autorité de dresser  sa propre liste de mettre de côté ceux que j’avais proposés.

Donc je me suis  plié à son choix.  Dans les 144 bureaux de vote, le matériel était disponible sauf que le personnel choisi par Gervais Coulibaly  ne s’est pas présenté dans  certains bureaux de vote. », Raconte Adja Alain. Et le délégué communal du Pdci de poursuivre. « Nous avons été donc confrontés à des bureaux de vote clos.

Au final, nous avons eu 19 bureaux de vote qui n’ont pas ouvert Les autres bureaux de vote ont été ouverts et le vote s’est déroulé sans incident. Les  bulletins ont été dépouillés et ils donnent les résultats que nous connaissons tous. Les procès verbaux ont été délivrés à chacun des représentants des candidats », a-t-il précisé.

Saccage des locaux de la CEI 1 de Port-Bouët

A en croire le délégué PDCI, des personnalités connues  dans la commune de Port-Bouët ont saccagé le matériel électoral dans les locaux de la CEI 1. « Pendant que la CEI s’apprêtait à faire la compilation des résultats, des personnalités bien connues à Port-Bouët se sont rendues dans les locaux de la CEI pour se livrer à des actes de vandalisme. Elles ont été clairement identifiées par nos représentants et par la police.

« il fallait chercher à savoir quel sort on réserve à ces personnalités qui se sont livrées de façon délibéré à des actes de vandalisme à la CEI « 

On peut citer le député Dr Motto, le maire Karim, le directeur de Cabinet du ministre Siandou Fofana, N’guettia Marcel,  Mme Traoré Nina. Je suis inquiet aujourd’hui que ces personnalités ne soient inquiétées par la police après l’acte qui a été posé. Avant de polémiquer sur l’annulation du scrutin, il fallait chercher à savoir quel sort on réserve à ces personnalités qui se sont livrées de façon délibéré à des actes de vandalisme à la CEI pour empêcher la publication des résultats », a relevé Adja Alain avant d’annoncer les actions judiciaires entamées par le candidat Emmou Sylvestre.

« Avec nos avocats, nous avons introduit tous les recours auxquels nous avons droit auprès des instances judiciaires. Nous avons saisi la Cour Suprême afin qu’elle se prononce sur ces dysfonctionnements graves qui ont été relevés au cours de ces élections à Port-Bouët », a-t-il indiqué. Pour sa part, le directeur de Campagne du candidat Emmou Sylvestre réclame le renouvellement total  des membres de la CEI de Port-Bouët.

« Pour la transparence du scrutin, nous voulons que les membres de la CEI de Port-Bouët soient changés  et que Gervais Coulibaly ne soit plus le seul superviseur de Port-Bouët. Il faut lui adjoindre d’autres commissaires centraux. Nous estimons que les élections au niveau de la CEI 1 ont été tronquées.

Cette cabale a été montée parce que nous avons décidé d’enlever  Mme Kakou Philomène comme présidente de la CEI», a  soutenu  Ackah Anodjo avant de faire cette précision « Il faut que M. Siandou Fofana comprenne qu’à Port-Bouët, on ne vote pas, mais nous adoptons quelqu’un. Donc qu’il sache qu’après Mme Aka Anghui, Port-Bouët a adopté Dr Emmou Sylvestre », a-t-il conclu.

Port-Bouët, Sylvestre Emmou : « Cette victoire, on ne nous la volera pas »

Personnalités liées avec l’article