11 janvier 2012 – 11 janvier 2020 : Bohoun Bouabré, le FPI se souvient du père du budget sécurisé

Bohoun Bouabré, argentier de la Présidence sous Laurent Gbagbo et initiateur du budget sécurisé est décédé le 11 janvier 2012 dans un hôpital israélien.

Paul-Antoine Bohoun Bouabré, puissant argentier de la Présidence de Laurent Gbagbo et initiateur du budget sécurisé grâce auquel la Côte d’Ivoire vécue sur fonds propres pendant près d’une décennie, sans apports extérieurs, est décédé le 11 janvier 2012 dans un hôpital israëlien.

En effet, Bohoun Bouabré est mort à Jérusalem à l’hôpital HADASSAH EIN –KEREM, d’une longue maladie.

Selon sa famille et ses proches, il souffrait d’une insuffisance rénale. Il s’était rendu pour des soins en Israël au mois de mars 2011, soit un mois avant l’arrestation abusive du Président Gbagbo.

LIRE AUSSI: 11 avril 2011, « Dieu seul sait le nombre de coups que j’ai reçus sur le visage » : l’intégralité de l’entretien de Simone Gbagbo avec Macy Domingo

Il n’avait, de toute évidence, pas prévu une issue fatale à la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, car il est décédé dans le dénuement le plus total, n’ayant plus d’argent pour faire face à ses soins très coûteux. Ses comptes ayant été gelés par l’Union européenne et par le gouvernement d’Alassane Ouattara.

LIRE AUSSI: « Le péché de Laurent Gbagbo… c’est d’avoir voulu faire de la Côte d’Ivoire un état indépendant »

Bohoun Bouabré avait envoyé une mission humanitaire auprès de Ouattara pour un dégel de ses comptes afin qu’il puisse se faire soigner, mais celle-ci a essuyé un refus catégorique de ce dernier.

Le 11 Janvier 2012 , le père du budget sécurisé tomba en Israël

Personnalités liées avec l’article