Abobo : le plus grand CHU d’Afrique de l’Ouest sort de terre

Pierre Bimba lors de la visite du CHU d'Abobo le 10 mai 2024
Pierre Bimba lors de la visite du CHU d'Abobo le 10 mai 2024 © Crédit Photo SerCom ministère ivoirien de la Santé

Excellente nouvelle pour les populations d’Abobo et de toute la Côte d’Ivoire : les travaux de construction du CHU d’Abobo ont repris avec une vigueur renouvelée !

Ce projet d’envergure, destiné à devenir le plus grand centre hospitalier d’Afrique de l’Ouest avec une capacité de 600 lits, franchit une nouvelle étape importante.

Après la finalisation des études techniques et la mobilisation des financements auprès des partenaires, les travaux redémarrent à un rythme soutenu. L’objectif est clair : atteindre une vitesse de croisière optimale pour respecter le délai de livraison fixé à fin 2025.

Un projet d’envergure pour une meilleure santé

Le CHU d’Abobo est plus qu’un simple centre hospitalier. C’est un véritable symbole de l’engagement du gouvernement ivoirien à offrir à ses citoyens un accès à des soins de santé de qualité. Doté d’un plateau technique ultramoderne et d’une expertise médicale de pointe, cet établissement permettra de prendre en charge un large éventail de pathologies, y compris les plus complexes.

Le projet du CHU d’Abobo est financé conjointement par l’Etat de Côte d’Ivoire, la Banque Arabe de Développement Économique en Afrique (BADEA) et le Fonds Saoudien de Développement (FSD). Au total, ce sont 77 milliards de francs CFA qui ont été mobilisés pour la construction et l’équipement de ce centre hospitalier de référence.

La rédaction vous conseille

La construction du CHU d’Abobo aura un impact positif majeur sur la vie des populations environnantes.

Le gouvernement ivoirien, résolument engagé dans la construction du CHU d’Abobo, met tout en œuvre pour que ce projet ambitieux devienne une réalité au service de la santé des populations.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Marie-Dominique Kacou, l'animatrice ivoirienne sur La 3

Assirifix Armand s’en prend aux pasteurs suite au décès de Marie-Dominique K.

La Côte d’Ivoire promeut son agrobusiness en Italie dans le cadre du Plan Mattei