Véronique Aka à Paris attaque les « Judas » du PDCI : « Nous n’avons pas de dignité au PDCI »

Ce qu’il faut retenir de la conférence de à Paris. Lors d’une conférence à Paris, ce samedi 5 mai 2018, , n’a pas porté de gants pour fustiger certains cadres de son parti le .

Lors d’une conférence à Paris, ce samedi 5 mai 2018, Véronique Aka Bra Kanon, et , n’a pas porté de gants pour fustiger certains cadres de son parti le PDCI-RDA.

Lire aussiParti unifié : Des mouvements PDCI demandent un congrès extraordinaire pour dire « non » ?

« Gbagbo a marché jusqu’à ce qu’il prenne le pouvoir »

«  a marché jusqu’à ce qu’il prenne le pouvoir. Vous avez peur de marcher, vous avez peur de broyer du noir, le PDCI c’est ça, il faut être dans l’argent. Tu n’as pas donné, tu ne peux pas parler, on se connait en gros et en détail, on se verra ici en 2020 »

Aussi, a-t-elle déclaré le manque de dignité au sein du parti septuagénaire.

« Les ont marché, elles ont souffert, elles ont soutenu »

« Nous n’avons pas de dignité au PDCI, nous ne sommes pas forts dans la tête. Le PDCI est un parti qui lorsqu’il a un poste, ne peut plus rien dire. Quand ils n’ont pas de poste ils commencent à parler. Les Kandia Camara ont marché, elles ont souffert, elles ont soutenu leur parti pendant combien de temps ? Mais vous, dès qu’on commence à donner l’argent en bas, vous ne pouvez plus parler ».

Lire aussiMinistres et présidents d’institution PDCI boycottent Bédié à Koun Fao, le FPI présent

Poursuivant, Véronique Aka Feue Bra Kanon, a martelé son désarroi suite aux retournements de vestes constants des cadres du plus vieux partis de Côte d’Ivoire.

« Le militantisme est un engagement. Lorsque Gbagbo a pris le pouvoir, beaucoup étaient au FPI. Aujourd’hui le RDR est au pouvoir beaucoup sont devenus RDR. Arrêtez ça »

Par ailleurs, elle propose que le PDCI-RDA fasse souvent des séminaires afin que la vérité soit mise à nue.

Lire aussiParti unifié RHDP, alternance, disparition du PDCI : Voici l’intégralité de la conférence de…

« Il faut souvent qu’on fasse des séminaires pour se retrouver, pour se dire la vérité. Au PDCI, on peut se dire pleins de vérité ».

Pourvu que le calme revienne dans le bateau PDCI qui tangue depuis la signature de l’accord du parti unifié. Un accord qui n’est pas du goût de certains cadres du parti qui estiment que Bédié est en train de le brader.

Edjampan aux ministres PDCI : Honte aux « fils qui changent de père et vont s’asseoir ailleurs »

Personnalités liées avec l’article