Korhogo: Plus de trois tonnes de drogue détruites

L’antenne de la police des stupéfiants et des drogues de Korhogo a procédé à l’incinération de 3,2 T de drogues et de produits prohibés le vendredi 28 juin 2019.

Il s’agissait de drogues diverses (cocaïne, héroïne et cannabis), de comprimés prohibés de tout genre (tramadol, l’éphédrine, le diazépam le valium), d’ampoules injectables et de sirops classés stupéfiants, saisis durant la période 2017 – 2018 dans le cadre de ses activités de la lutte contre l’usage illicite des stupéfiants et des drogues et de la vente de produits pharmaceutiques non enregistrés, a précisé le chef de l’antenne, le lieutenant Mamadou Coulibaly.

Cinquante-huit personnes dont huit femmes et sept étudiants et élèves ont été déférées pour leur implication dans la consommation ou la circulation de ces produits, a souligné Lt Coulibaly.

A LIRE AUSSI : Abidjan: un réseau international de trafiquants de cocaïne démantelé: 6 italiens, 1 turque et trois ivoiriens arrêtés

Pour le premier semestre de l’année en cours, l’antenne de la direction générale de la police des stupéfiants et des drogues à Korhogo a déjà saisi plus de 30 blocs de cannabis (environ 45 Kg), 100 doses de cocaïne et d’héroïne, et fait déférer 23 individus pour détention, vente illicite ou consommation de drogues ou de produits pharmaceutiques non enregistrés, a révélé l’officier de police.

Personnalités liées avec l’article