Malick Fadiga: « Je sais ce que je perds en quittant le PDCI pour le RHDP »

, vice président du , a annoncé son adhésion au le dimanche 9 juin 2019 à , en présence du ministre Amadou Koné.

Malick Fadiga, fils du doyen Lamine Ba Fadiga, fidèle compagnon du père fondateur de la nation ivoirienne, a invité connaissances et presse, dimanche 9 juin 2019 au sein de la cour familiale à Bouaké, au quartier Commerce pour leur annoncer son départ du -RDA.

« Je sais ce que je perds en quittant le PDCI. Mais je pense que j’ai le devoir de me le permettre »

« Le RHDP est un beau vase en cristal à l’image de la Côte d’Ivoire. Vous connaissez l’amour que je porte pour feu Félix Houphouêt-Boigny. Il n’aurait jamais imaginé que ses enfants puissent graver son nom de façon indélébile. Cela a été longuement muri. Aujourd’hui nous devons donner l’exemple pour que la Côte d’ivoire se rassemble au delà des clivages politiques. J’ai passé 40 ans au PDCI. Mon grand père maternel a écrit les statuts du PDCI-RDA. Mon père fut compagnon du président Houphouêt-Boigny. Je sais ce que je perds en quittant le PDCI. Mais je pense que j’ai le devoir de me le permettre ». », a déclaré Malick Fadiga.

A LIRE AUSSI : Orpaillage clandestin en Côte d’Ivoire: Kouamouo accuse Bédié

Malick Fadiga au RHDP

Pour Malick Fadiga son choix est relatif au dernier discours du président du PDCI: «Je déplore ce discours identitaire, car ce n’est pas le moment. Connaissant l’attachement du président Houphouêt-Boigny au RDA, en tant que fils et héritiers, nous n’avons pas à  le perdre de la sorte. Je suis donc surpris et déçu du discours identitaire de Bédié ».