L’UDPCI dit oui au Parti unifié à son congrès extraordinaire de Yamoussoukro

L'UDPCI a dit oui au parti unifié, à son 2è congrès extraordinaire à Yamoussoukro
L'UDPCI a dit oui au parti unifié, à son 2è congrès extraordinaire à Yamoussoukro

L’UDPCI dit oui au Parti unifié du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à son deuxième congrès extraordinaire de Yamoussoukro, ce samedi 12 mai 2018. L’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire rejoint ainsi le PIT et l’UDPCI. Quant au PDCI d’Henri Konan Bédié, il se fait attendre. Le MFA divisé en deux, attend son congrès du 19 mai 2018, alors que l’UPCI de Brahima Soro a voté non. UDPCI congrès extraordinaire oui parti unifié.

L'UDPCI a dit oui au parti unifié, à son 2è congrès extraordinaire à Yamoussoukro
L’UDPCI a dit oui au parti unifié, à son 2è congrès extraordinaire à Yamoussoukro

« Chers frères et sœurs congressistes, nous venons en ce jour de poser un acte historique. En effet le congrès de l’UDPCI a eu à donner son accord pour que le président puisse confirmer notre engagement dans le processus du parti unifié et a également eu à adopter à l’unanimité, les projets de texte du parti unifié. En le faisant nous venons d’indiquer la voie à suivre. Je voudrais vous en remercier tous et toutes », a déclaré, dans un discours de clôture fort applaudi, Albert Toikeusse Mabri, président de l’UDPCI.

A lire aussi. Avant le « Oui » de l’UDPCI au parti unifié : Mabri reçu par Bédié qui continue son double jeu

Réunis en deuxième congrès extraordinaire, autour du thème « Parti unifié RHDP: l’UDPCI face au défi du rassemblement pour bâtir la Nation », les responsables de l’UDPCI ont donc dit oui à la fédération de partis, le RHDP, censé se transformer d’ici dix-huit mois au plus tard (selon le manifeste), en parti unifié.

UDPCI congrès extraordinaire oui parti unifié

A l’ouverture des travaux, marqué par une forte présence de ministres du RDR et du PDCI, Kandia Camara, secrétaire générale du RDR, a chaleureusement félicité Mabri, « un frère qui préside l’UDPCI avec beaucoup de talents » et a salué « la qualité de ses jugements et de ses choix ».

« Nous devons répondre à cette interrogation en restant nous-mêmes, c’est-à- dire les militants du parti arc-en- ciel, le parti du rassemblement, porteur d’espoir et d’espérance pour la Côte d’Ivoire »

Kandia Camara, secrétaire générale du RDR était présente au congrès extraordinaire de l'UDPCI
Kandia Camara, secrétaire générale du RDR était présente au congrès extraordinaire de l’UDPCI

A l’ouverture, Mabri avait déjà planté le décor: « nous devons répondre en toute responsabilité à l’interrogation suivante : quelle place pour l’UDPCI dans un parti unifié ? Nous devons répondre à cette interrogation en restant nous-mêmes, c’est-à- dire les militants du parti arc-en-ciel, le parti du rassemblement, porteur d’espoir et d’espérance pour la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui et de demain, les adhérents du parti du bon ton et de la mesure, à l’écoute de nos compatriotes.

Nous n’aurons aucune peine à y répondre en restant des houphouëtistes avérés, partisans du dialogue à toute épreuve et militant de la solidarité humaine, adeptes d’une
Côte d’Ivoire généreuse vis-à- vis de tous ses enfants et du monde, des hommes épris de paix et de justice et ayant la crainte de Dieu ».

Après le oui de l’UDPCI, tous les regards sont désormais tournés vers le PDCI. Des voix s’élèvent de plus en plus au sein de ce parti, pour réclamer un congrès extraordinaire, afin de permettre aux militants de se prononcer clairement en faveur ou contre le projet de parti fédérateur.

Prince Beganssou, envoyé spécial

Parti unifié : Des mouvements PDCI demandent un congrès extraordinaire pour dire « non » ?

Personnalités liées avec l’article