Alerte / Les congressistes de l’UPCI disent « non » au parti unifié

Les congressistes de l'UPCI ont dit non au parti unifié, ce samedi 28 avril 2018
Les congressistes de l'UPCI ont dit non au parti unifié, ce samedi 28 avril 2018

C’est un véritable séisme : dit non parti au unifié. les congressistes de l’ disent « non » au parti unifié. Ils ont volé à plus de 94%, le rejet du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (), ce samedi 28 avril 2018, au palais de la culture de Treichville (Abidjan).

Rien ne présageait un tel dénouement. Et pourtant, il suffisait d’entendre dans les coulisses, les conversations critiques contre la gestion du président Alassane Ouattara, pour ne pas en être étonné.  « L’UPCI à l’heure du parti unifié RHDP : enjeux et perspectives » était le thème de ce deuxième congrès extraordinaire de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI fondé par , poussé vers la sortie et dirigée depuis peu par , pourtant favorable au RHDP).

Lire aussi. Le parti unifié sera plutôt une fédération de partis, ce que les caciques du PDCI préparent

A l’issue du vote à bulletin secret, le verdict a été sans appel : 94,87% des voix contre le parti unifié. Un désastre politique pour Brahima Soro qui avait réuni au lancement des travaux, ce matin, plusieurs pontes du RHDP. Ironie de l’histoire, au même moment, Gnamien Konan lançait son nouveau mouvement politique : La Nouvelle Côte d’Ivoire ().

Nous reviendrons sur ce congrès de l’UPCI. Affaire à suivre donc.

Prince Beganssou

Congrès extraordinaire RDR du 5 mai 2018 : « J’irai pour défendre mes positions » (Soro)

Personnalités liées avec l’article