Élection de Jacques Ehouo ce matin ? Plateau sous haute surveillance policière

La commune du Plateau ce samedi 23 mars 2019 est placée sous haute surveillance. le maire élu devrait être installé. Installation de .

Élu face à , le candidat RHDP, Jacques Ehouo, candidat du le 13 octobre 2018 devrait être installé. Pour cause, l’armée a été déployée dans toute la commune du Plateau. Tous les carrefours autour de la mairies sont barricadés par l’armée ivoirienne. Notons que depuis bientôt six mois, le maire élu n’a pas pu être installé.

La justice ivoirienne lui reproche des malversations financières portant sur la somme six milliards de francs CFA au travers de sa structure Neg-com au niveau de la commune du Plateau. La première tentative d’installation du jeudi 13 décembre 2018 avait avortée. Une partie du bâtiment des archives de la mairie du Plateau était partie en fumée.

A aussi : André Silver Konan : « L’affaire « Ehouo a détourné » me fait penser à l’affaire « Ouattara est étranger »‘

La cérémonie avait donc été reportée à une date ultérieure. En Janvier, l’État ivoirien place la commune sous gestion de délégation spéciale avec cinq autres communes notamment celles de port-Bouet et de Grand-Bassam. Les ennuis de Jacques Ehouo n’ont pas cessé pour autant. La justice est toujours à ses trousses.

Et, ce même si en tant que député du Plateau, il bénéficie jusque-là de l’immunité parlementaire. Sa famille politique le PDCI-RDA et ses partisans dénoncent un archarnement sur sa personne. Alors, avec tout l’arsenal militaire déployé dans la commune, cette fois sera-t-elle la bonne ? Surtout qu’il est annoncé une candidature de Parfait Kouassi, contre Ehouo ? Rien n’est encore totalement acquis pour Ehouo. Affaire à suivre.

Roxane Ouattara