Portugal – Hamed Bakayoko à Lisbonne pour des équipements militaires navals

Cravinho et son homologue ivoirien Hamed Bakayoko, lors de la signature d'accord de coopération de l'armée portugaise et ivoirienne

Au Portugal, a signé à , ce mardi 23 avril 2019 un accord de coopération navale entre la Côte d’Ivoire et le Portugal.

Le document, signé par M. Cravinho et son homologue ivoirien Hamed Bakayoko, est le premier accord de coopération de l’armée portugaise avec un pays non lusophone. Ces deux pays ne font pas partie de l’,Qualifiant la signature de ce document de « moment historique », le ministre portugais a estimé que cet accord témoignait de l’importance que son pays accordait à la Côte d’Ivoire dans le domaine de la défense.

Lisbonne et partagent des « préoccupations communes quant à la sécurité maritime dans le golfe de Guinée et, plus largement, dans l’Atlantique », a-t-il précisé. »Nous considérons ce moment comme un point de départ pour les relations approfondies » pour les deux pays, a-t-il noté. Selon lui, cet accord aidera les deux parties à « réaliser des consultations au niveau politique et institutionnel » et permettra à « un large éventail d’interactions », ce qui aidera à améliorer les relations bilatérales qui étaient jusqu’ici « sporadiques ».M. Bakayoko s’est déclaré de son côté « très satisfait » de cet accord, qui permettra à son pays de « relever les défis liés à la surveillance de sa souveraineté maritime ».

A lire aussi : CAN 2019 : voici le top 10 des équipes les plus chères

« La Côte d’Ivoire, comme le Portugal, est dotée d’une frontière maritime importante et fait face à des défis clairs, tels que la lutte contre la piraterie et le maintien de notre zone économique maritime », a-t-il déclaré. D’après lui, il est dans l’intérêt de son pays à profiter de l’expérience portugaise sur la sécurité maritime et la surveillance atlantique.

Il a noté d’autres sujets tels que l’échange d’informations, l’équipement, le renforcement des capacités et la formation, ce qui pourrait favoriser l’acquisition d’équipement militaire et de bateaux.