3e mandat: Ouattara veut se donner du temps avant de se prononcer, « je vous demanderai de me laisser du temps »

Ouattara a rencontré la population du Sud-Comoé le 26 juillet 202, a qu'il a demandé du temps avant de se prononcer sur un éventuel 3e mandat.

“Je vous remercie du message de soutien que vous venez de me porter. Je vous demanderai de me laisser quelques temps pour que la période du deuil puisse me permettre vraiment de me concentrer sur mes souvenirs et mes douleurs que je ressens avec le décès de mon fils , a-t-il laissé entendre lorsque le porte parole des populations du Sud Comoé, le ministre Eugène Aka Aouélé lui a exprimé le voeu du Sud Comoé de le voir se présenter à l'élection .

LIRE AUSSI: Nazaire Kadia à Kandia Camara : « les adversaires en question ont-ils des raisons de vouloir se venger ?« 

Après le décès de l'ex-Premier ministre, , candidat désigné à la pour le compte du , de nombreux cadres, des organisations de jeunesse, des associations et groupes de soutien dudit parti sollicitent depuis quelques jours la candidature du président Ouattara au scrutin présidentiel.

Les cadres et élus RHDP du district des , du , du , des régions du Lôh Djiboua, du , des Grands ponts, les députés, sénateurs, maires, conseillers économiques, sociaux, environnementaux et culturels (), les femmes du RHDP ont officiellement déclaré qu'ils souhaitent et soutiennent la candidature de Ouattara à l'élection présidentielle.

LIRE AUSSI: 3è mandat Ouattara: Steve Biko, pro-Gbagbo à Ouraga Obou, « si vous avez peur, le peuple Ivoirien saura être votre avocat »

avait annoncé, le 5 mars 2020, à lors d'une adresse solennelle sur l'Etat de la nation devant les parlementaires et sénateurs, qu'il ne briguera pas un troisième mandat électoral en octobre 2020, estimant qu'il est temps, pour lui, de laisser la place aux jeunes générations.

“ N'ayons pas peur de passer le témoin. Faisons confiance aux jeunes tout comme nos aînés nous ont passé le témoin”, avait-il rassuré.

En cela le chef de l'Etat avait trouvé en son premier ministre, Coulbaly, le profil idéal, un haut cadre de l'Etat, dont les compétences et les qualités exceptionnelles ont été unanimement reconnues, pour lui succéder à la tête du pays s'il remportait l'élection présidentielle dont il était le candidat désigné du RHDP. Celui-ci est à la tâche, le 8 juillet 2020 après un conseil des ministres.

LIRE AUSSI: Henri Konan Bédié : « Je suis l'homme de la situation »

Toutefois, Ouattara n'avait pas exclu l'éventualité de se porter candidat, si ceux de sa génération étaient en lice pour l'élection présidentielle. A 86 ans, le président du parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-), l'ancien chef de l'Etat, Henri Konan Bédié, a déclaré sa candidature, et la convention de son parti devra l'y investir.

Un du se tiendra mercredi 29 juillet 2020 pour désigner celui qui défendra les couleurs du RHDP à l'élection présidentielle d'octobre, suite au décès de l'ex-candidat, le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Written by Léon Grah

avion

Les exportations de Beijing en hausse de 2,9% au premier semestre – Actualités 27/07/2020

La Turquie annonce la date de la reprise de ses vols passagers