Abidjan: les travaux de réhabilitation du pont FHB réalisés à 35%

Lancés le 06 avril 2018, les travaux de réhabilitation du pont Félix Houphouët-Boigny (FHB), sont à ce jour à un taux de réalisation de 35%.

Cette précision a été faite mardi par au nom du groupement d’entreprises françaises Eiffage génie civil/SPIE fondations en charge des travaux lors d’une visite de chantier par le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, .

«Nous sommes à 35% du taux de réalisation. Nous sommes dans le délai. Nous sommes dans une bonne phase malgré les retards pris. Tout est planifié pour tenir l’objectif », a promis M. François Sacco.

Lors du lancement des travaux, le chef du gouvernement a souhaité que la livraison du chantier se fasse avant octobre 2020.

A LIRE AUSSI : Nanan Yao Boniface, un chef devenu président des baoulés du Gôh

Arrivé avec les équipes du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), de  l’Ageroute et du Laboratoire du bâtiment et des travaux publics (LBTP) sous les vrombissements des machines,  le ministre Amédé Kouakou a rassuré qu’au vu du professionnalisme des entreprises en charge des travaux, les délais seront tenus.

Selon lui, quelques problèmes techniques qui viennent d’être résolus ont eu un impact sur le rythme normal des travaux.

«Sur instruction du Premier ministre, nous avons l’obligation de nous assurer que les travaux avancent bien. Pour que les délais soient tenus. Ce pont à sept appuis qui descendent dans l’eau. Nous devons les renforcer. Nous sommes sur l’un des appuis ou il ya les quatre premiers pieux qui sont en train d’être réalisés. Les pieux sont les éléments qui descendent dans le sol et qui vont permettre de supporter le pont. Sur les quatre premiers, il ya trois qui sont en train d’être réalisés et deux bétonnés», a clarifié le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, sur l’état d’avancement des travaux tout en félicitant les entreprises.

A LIRE AUSSI : Boni Claverie clache Kandia après Gagnoa: « opportunisme politique ou désir sincère de tendre la main? »

La réalisation des travaux de cette infrastructure permettra d’améliorer la sécurité des usagers du pont, la fluidité de la circulation des personnes et des biens et la productivité des activités économiques.

La réhabilitation de cet ouvrage consiste au renforcement des fondations en lagune par la réalisation de 56 nouveaux pieux, et à la réhabilitation totale des caissons qui supportent les trafics routier et ferroviaire ainsi que le remplacement des éléments de protection des usagers de la route (garde-corps).

Le pont Félix Houphouët-Boigny d’une longueur totale de 550 mètres est constitué d’un ouvrage principal en caisson franchissant la lagune Ebrié, de 372 m de long et de deux ouvrages d’accès terrestres, de 89 m de long chacun.

Cet ouvrage sur la lagune Ebrié a été mis en service le 20 mai 1957 et il est à sa première réhabilitation.