Abobo : La « Mémé Microbe » Aïcha Guindo interpellée en pleine opération

Les rafles matinales initiées par le et ses hommes du portent des fruits. Ils ont interpellé une dame avec huit téléphones portables et une moto, le 17 septembre 2018.

Endeuillée par la disparition de la mère depuis une semaine, une famille dans le quartier d’Abobo-Baoulé était en plein sommeil surement épuisée par les préparatifs des obsèques ce matin du 17 septembre 2018. , alias Mémé Microbe, a profité de la pénombre de l’aube, pour se glisser au domicile de la famille meurtrie.

A lire aussi :  Abobo : Immersion dans l’antre de la milice anti-microbes quand la police fuit

Constatant que personne ne pouvait la remarquer puisque toute la maisonnée endormie, la cambrioleuse s’empare de tous les téléphones portables en charge dans une des pièces de la maison. Après ce premier forfait, elle va vite remarquer la mobylette en stationnement dans la cour. Elle ne va pas se faire prier pour l’emporte avec elle. C’est en transportant son butin d’une nuit qu’elle va rencontrer les hommes du commissaire Blaise Tiegnon.

Abobo : La "Mémé Microbe" Aïcha Guindo interpellée en pleine opération
Abobo : La « Mémé Microbe » Aïcha Guindo interpellée en pleine opération

Joint par notre équipe, le au bout du fil, nous a appris qu’Aïcha Guindo, la quarantaine, est originaire du Mali. Elle a été conduite au matin du 18 septembre 2018 au parquet d’Abidjan-Plateau pour être entendue. Pour finir, l’agent de police a ajouté qu’il ne s’agissait pas d’un homme dans des habits de femme comme l’ont pensé certaines personnes, mais qu’il s’agit bel et bien d’une femme.

La commune d’Abobo, considérée comme l’antre des enfants en conflit avec la loi communément appelés « microbes » subit tous les jours le courroux de ceux-ci. Dernièrement, ils ont fait la loi dans le sous-quartier d’Akéïkoi. La population n’en pouvant plus des agissements de ces enfants hors-la-loi, ont décidé d’en découdre avec eux. Bilan : deux morts enregistrés, du côté des « microbes ».

Roxane Ouattara

Urgent / 2 camps rivaux de microbes s’affrontent à Anyama, en présence de la police