Affaire « Prosuma fait emprisonner 13 caissières »: qui a volé les 55 millions d’Abou Kassam ?

Gala Kolebi décrypte « l’ affaire des 13 caissières du groupe jetées en prison ». Une injustice pour l’auteur de « Côte d’Ivoire : broutage politique ».

Il y a 13 caissières qui travaillent depuis des années dans le supermarché Cash Center la Djibi, qui appartient au groupe Prosuma.

Et depuis quelques mois le supermarché a changé de nom pour devenir Super U. Prosuma trouve qu’il y a des manquants dans sa caisse, alors que leur informaticien s’est envolé avec toute sa famille pour le Canada sans même dire au-revoir à la boîte depuis la création de la base de la Djibi.

Monsieur le PDG accuse ses caissières sur la base de ce que ces caissières étaient bien habillées le jour de la journée Sportive de Prosuma. Donc c’est la preuve que ce sont elles qui ont pris les 55 778 633 FCFA.

A LIRE AUSSI : France : mise en examen pour le pompier pyromane

Le fonctionnement des supermarchés

Mais pour quelqu’un qui connaît très bien un supermarché, les caissières ont toujours derrière elles des virgules qui les surveillent, et en dehors de cela, quand un client fait des achats, il y a le vigile qui déchire le ticket de caisse avant de sortir. Et même où la caissière est assise, il y a deux caméras, une au-dessus de sa tête et l’autre là où elle met l’argent dans la caisse, cela est sur les mains.

En plus de cela, tu ne dois pas avoir l’argent sur toi à la sortie, il y a des hôtesses qui fouillent les caissières, même pour le soucis des tickets qu’on a annulé, ce sont les hôtesses seules qui peuvent annuler avec une clé et un code personnel à elles, que la caissière ne connait pas, mais Prosuma accuse quand même ses filles d’avoir annulé des tickets de caisse sans l’accord des hôtesses.

A LIRE AUSSI : Embargo sur le cacao ivoirien: Dominique Ouattara à Washington à la recherche de solution

Des réalités ignorées exprès

Et ces derniers temps dans le , il y a un jeune dans le même qui imitait la signature et falsifiait la clef du coffre pour retirer de l’argent, cependant ce dernier a été renvoyé par le directeur de la boîte sans même aviser ses supérieurs .

Le comble, il y a des jours où ses filles ne travaillent pas, mais elles font des manquants même. Il y a une enceinte qui a quitté le supermarché la Djibi pour Allabra, mais son code continue de faire des manquants encore.

Le plus marrant, c’est chaque soir à leur descente, il y a la dame du coffre qui fait le contrôle pour te dire combien tu as eu aujourd’hui, ou si tu as fait un manquant hier, et tu dois rembourser le lendemain, mais comment 13 caissières peuvent soutirer plus de 55 millions sans que le service informatique de Prosuma qui est si performant n’a rien vu ?

A LIRE AUSSI: Droits coutumiers: des chefs de villages de San Pedro réclament 31 milliards à l’Etat de Côte d’Ivoire

Simple

C’est une injustice ! Prosuma doit libérer ses caissières, car même si une simple petite caissière a détourné quelques petits millions, elle ne viendra plus dans votre boulot.

Personnalités liées avec l’article