Attaques répétées aux Burkina Faso, la Côte d’Ivoire doit-elle s’inquiéter?

Le Burkina Faso fréquemment victime d’attaques terroristes vient de perdre une dizaine de soldats. Cette énième attaque tourmente les pays voisins.

Selon les sources sécuritaires citées par des médias étrangers, les auteurs de cette attaque venus du Mali ont pris pour cible le détachement militaire, effectuant ce lundi dès 5 H (locale et GMT), des tirs à l’arme lourde.

A LIRE AUSSI: Réforme de la CEI: l’UA donne raison à Ouattara et désavoue l’opposition

En riposte à cette attaque, l’armée a procédé immédiatement à une opération de ratissage aérien et terrestre qui a permis de neutraliser des assaillants dont le nombre reste encore inconnu, aux dires de l’armée.

Les attaques terroristes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le Nord et l’Est du pays, ont fait plus de 500 morts depuis 2015. La côte d’Ivoire voisine a déjà déjouée plusieurs attaques terroristes et reste sous la menace des Djihadistes.

Copie du communiqué des forces armées du Burkina Faso