Bensouda, son mémoire en français facile: « un arrangement politique est mieux qu’un procès »

Gbagbo, Bensouda et Blé Goudé

Apollos Dan Thé analyse ici le mémoire déposé par dans le cadre de son procès en appel contre l’acquittement de Gbagbo et .

– Appel du procureur. En filigrane, le procureur demande à ce que le procès soit annulé pour vice de procédure et qu’on revienne à la case de départ, c’est-à-dire que l’affaire revienne aux mains du procureur qui décidera s’il faut engager un nouveau procès ou non (donc libérer totalement les accusés).

À mon avis c’est une manière pour la CPI de libérer les otages, par la voie politico-judiciaire, en laissant la place ouvertement à la négociation politique directe avec le procureur, donc avec les puissances qui contrôlent la CPI.

LIRE AUSSI: Après l’appel de Bensouda, voici comment les choses vont se dérouler dans ce procès

Je ne pense pas que cela soit une mauvaise approche, un arrangement politique est mieux qu’un procès. Sauf si l’appel est rejeté, ce qui reste l’issue la plus heureuse qu’on souhaite.

Personnalités liées avec l’article