Blé Goudé: « J’accepte de prendre mon canari »

s’est adressé le samedi 17 août 2019, à ses partisans depuis La Haye, à l’ouverture du 1er congrès de son parti le .

C’est vêtu d’un pagne à son effigie conçu pour le 1er congrès ordinaire du Cojep, que Blé Goudé a remercié les membres de son parti pour avoir « bien gardé (son) canari ». Profitant du direct, il s’est prononcé sur des rumeurs de ses prétentions pour le pouvoir: « le jour Gbagbo sera fatigué, il nous dira et on va terminer ».

« J’accepte de prendre mon canari »

Blé Goudé

Sur la situation socio-politique en Côte d’Ivoire, il a lancé que « nos aînés n’ont pas le droit de nous léguer la guerre (…). Qu’ ils nous lèguent au moins un pays en paix et démocratique ». Avant de lancer un appel pour la paix en 2020: « Je lance un appel au gouvernement ivoirien à créer les conditions d’une élection (la présidentielle de 2020) qui ne puisse pas encore créer des conflits, (car) rien n’est géré et rien n’est bouclé, tout est dynamique ».

A LIRE AUSSI : Décès de Dj Arafat: Kaaris en pleurs « Repose en paix mon frère »

S’adressant à de milliers de militants du Cojep, Blé Goudé a affirmé que «bientôt nous sommes en route pour la Côte d’Ivoire ». Notons que ce 1er congrès du Cojep a enregistré la présence de dit qui pour lui le fondateur du Cojep « n’est pas mort (politiquement),  il est vivant ». Il a révélé que Blé Goudé dit « demeurer le premier pro-Gbagbo » en Côte d’Ivoire.

A LIRE AUSSI : Steve Beko à Arafat Dj: « Tu nous embrouillais avec tes bruits… »

Pour terminer, Blé Goudé a accepté de reprendre en main le parti qu’il avait confié à : « J’accepte de prendre mon canari », a affirmé Blé Goudé, en allusion à la prise de la tête du Cojep.

Personnalités liées avec l’article