Burkina : 24 morts dans l’attaque contre l’église de Pansi le 16 février

A Burkina Faso's soldier patrols to ensure security measures during the Burkina Faso's cycling tour, in Ouahigouya, on October 29, 2018. (Photo by ISSOUF SANOGO / AFP)

Au moins 24 personnes ont été tuées et 18 blessées lors de l’attaque d’une église le 16 février 2020 à Pansi dans le nord du Burkina Faso.

L’attaque a eu lieu au moment du culte dominical dans le village de Pansi, dans la province de Yagha (nord-est). Au moins 24 personnes, dont le pasteur d’une église protestante, ont été tuées, 18 blessées et d’autres enlevées lors de l’attaque du 16 février dans le village de Pansi, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le gouverneur de la région du Sahel, le colonel Salfo Kaboré.

LIRE AUSSI: Copier le lienBurkina : attaque de Lamlamodo, plusieurs villageois tué

Dans la journée de dimanche, «un groupe armé terroriste» a fait irruption dans le village et «attaqué les paisibles populations de la localité après les avoir bien identifiées et séparées des non résidents», a écrit le colonel Kaboré dans un communiqué. «Le bilan provisoire fait état de 24 personnes assassinées, dont le pasteur d’une église protestante. Nous déplorons également 18 blessés et des personnes enlevées», a-t-il précisé.

LIRE AUSSI: Cameroun : un futur magistrat et toute sa famille tués dans un accident de la circulation

«Les blessés ont été évacués à Sebba et Dori pour des soins appropriés et les personnes décédées portées en terre le même jour par les survivants, aidés spontanément par les habitants des villages voisins», a ajouté le gouverneur. «Des recherches sont en cours pour retrouver les personnes enlevées», a-t-il ajouté.

Personnalités liées avec l’article