Burkina : attaque contre la police nationale, 4 morts

Au Burkina Faso, une nouvelle attaque contre la police nationale a tué 3 policiers et 1 civil lundi 24 février 2020 sur l’axe Pissila-Gibga.

Dans la matinée du lundi 24 février 2020, une équipe de l’Unité d’Intervention Polyvalente de la Police Nationale (UIP-PN) a été victime d’une embuscade tendue par des individus armés non identifiés, sur l’axe Pissila-Gibga, dans la province du Sanmatenga, région du centre-nord, a indiqué la police dans un communiqué.

« Suite à cette attaque, 4 personnes ont perdu la vie », ont indiqué les forces de l’ordre, qui précisent que parmi les victimes figurent un lieutenant, deux sergents de police, ainsi qu’un civil.

LIRE AUSSI : Burkina : attaque du village de Sampèla, 3 civils tués

Cinq personnes ont également été blessées, selon la même source.

Le directeur général de la police, qui a présenté ses condoléances aux familles éplorées tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés, a salué « la détermination des unités engagées sur le terrain de la lutte contre le terrorisme ».

LIRE AUSSI : Attaque du camp militaire de Bambara-Maoudé au Mali : 3 soldats tués

Il a invité la population à une collaboration renforcée avec les forces de défense et de sécurité.

Les articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article