Burkina: ces aliments contaminés aux pesticides qui tuent

Au moins 18 personnes ont trouvé la mort après la consommation d’aliments contaminés aux pesticides dans deux localités du .

« Les premiers cas ont été signalés le 1er septembre dans la commune de Didyr au centre ouest du pays. Il s’agit d’une quinzaine de membres d’une même famille qui ont été pris de malaise après la consommation de mets locaux faits à base de feuilles de haricots et de graines de petit mil, qui sont en réalité des restes de semences.

Treize sont mortes par la suite malgré la prise en charge sanitaire. Après analyse, les médecins ont diagnostiqué une intoxication alimentaire massive. Les examens complémentaires incriminent des pesticides », explique la ministre de la santé.

A LIRE AUSSI : Korhogo: Plus de trois tonnes de drogue détruites

Les restes d’aliments ont été sécurisés annonce le Pr Lougue qui appellent les citoyens à observer des mesures strictes d’hygiène dans l’utilisation des feuilles de plantes destinée à la consommation. Les pesticides sont utilisés pour des besoins de travaux champêtres surtout en campagne en cette période d’hivernage.