Burkina Faso : 29 personnes tuées dans deux attaques dans le nord du pays – Actualités 09/09/2019

ACTUALITES OUAGADOUGOU, 9 septembre 2019 (Youpost – Xinhua) — Au moins 29 personnes ont été tuées et plusieurs autre blessées dimanche dans deux attaques dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le gouvernement lundi matin.
La première s’est déroulée dans la région du Centre-Nord, sur l’axe Barsalogho-Guendbila dans la province du Sanmatenga, quand un camion de transport a sauté sur une mine artisanale, tuant 15 civils et blessant six autres personnes, a-t-on indiqué.
La deuxième a visé un convoi de vivres sur l’axe Dablo-Kelbo (nord), tuant 14 civils, a précisé le ministère de la Communication dans un communiqué.
Des renforts militaires ont été déployés dans le Centre-Nord, a-t-il ajouté.
Le Burkina Faso est régulièrement la cible depuis 2015 d’attaques terroristes qui ont fait plus de 500 morts et 280.000 déplacés.
Vendredi dernier encore, un agent des Eaux et Forêts a été tué dans une attaque contre un poste forestier dans le nord-ouest du pays, selon le ministère de l’Environnement.
Le 19 août dernier, 24 militaires ont péri dans une attaque contre le détachement militaire de Koutougou (nord). Cette attaque, la plus meurtrière contre l’armée burkinabè, a relancé le débat sur la capacité des forces de défense et de sécurité à faire face au terrorisme. Fin