Burkina Faso : des terroristes se vengent d’un chef de famille en tuant sa femme et son enfant

Au Burkina, un attentat à l’explosif à tué une femme et un enfant. Le chef de ladite famille aurait été ciblé pour sa présumée collaboration avec les FDS.

Une femme et un enfant ont trouvé la mort mardi 14 janvier 2020 dans l’explosion d’un engin improvisé au passage de leur charrette dans la localité de Nagré de la province du Gourma dans la région de l’Est du Burkina Faso, a rapporté à Yeclo.com l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Selon l’agence officielle du pays qui cite des sources locales, un autre enfant aurait été grièvement blessé au cours de l’attentat.

LIRE AUSSI : Cameroun: Boko Haram égorge un garçon de 12 ans à Ldagodja

« Il s’agirait d’un attentat ciblé et planifié par des individus inconnus qui en voudraient au chef de ladite famille pour sa présumée collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) », a ajouté l’AIB.

La région de l’Est, à l’instar de plusieurs autres localités du Burkina Faso, est en proie aux attaques terroristes depuis 2015.
L’année 2019 a été particulièrement meurtrière pour le pays qui a multiplié ses opérations militaires pour endiguer le fléau.

Personnalités liées avec l’article