Conflit foncier à Séguéla : une étudiante violée

B.M, étudiante en droit à Abidjan et en vacances chez son géniteur, a été violée le 6 juillet 2020 au cours d'échauffourées sur conflit foncier à Séguéla.

Ce conflit foncier opposait des membres de la grande famille Bakayoko et les habitants du village de Fizanigoro.

« Puisqu'ils n'ont pas pu aller au village, pour se venger, ils sont allés chez moi à la maison, en ville. Ils ont trouvé ma femme, les enfants et les petits-enfants. Ils ont violé ma fille et ils ont tout é », a relaté le chef du village de Fizanigoro, Binaté Vassindou, également président de la mutuelle de développement de ladite localité située, précise-t-on, à quatre kilomètres du centre-ville, dans le périmètre communal.

La résidence du chef, sise au quartier Rymer, a été mise à sac par des jeunes gens se réclamant de la grande famille Bakayoko, après l'interposition des forces de sécurité tout le long de la voie menant à Fizanigoro.

LIRE AUSSI : Affrontement dans le village de Zah à Daloa : un blessé par balle, les faits

« Ce qui s'est passé hier déshonore totalement la . (…) Revendiquer et aller jusqu'à exercer des sévices sexuels sur une personne, c'est inadmissible », a dénoncé le préfet qui a saisi l'opportunité d'une rencontre à la préfecture.

La victime, après les premiers soins au Centre hospitalier régional (CHR), a été évacuée sur .

Written by Christian Binaté

L’échange avec les jeunes préconisé pour la résolution de leurs problèmes – Actualité ivoirienne 07/07/2020

Sensibilisation sur campagne de distribution de vitamine A et de déparasitants aux enfants de moins de 6 ans à Agnibilékrou – Actualité ivoirienne 07/07/2020