Côte d’Ivoire: des hommes politiques se dressent contre Bédié

Le Collectif des jeunes leaders de Côte d’Ivoire exhorte à tenir des propos à même de préserver la bonne marche de la nation.

« Soucieux de la quiétude et de la stabilité retrouvées en Côte d’Ivoire après la longue crise que le pays a traversée, le collectif ne veut plus que les propos des hommes politiques viennent entraver la bonne marche de la nation engagée depuis l’avènement du Président à la tête de l’état », a lancé ce collectif des jeunes.

Ces jeunes ont saisi l’occasion pour condamner encore une fois les propos « xénophobes » du Président Henri Konan Bédié, contraires aux idéaux de paix et du vivre ensemble prônés par le président Ouattara.

A LIRE AUSSI : Henriette Lagou et la GP-PAIX se dressent contre Bédié

Recevant une délégation de son parti politique, en sa résidence de Daoukro, le 5 juin, Aimé Henri Konan Bédié, ancien Chef de l’Etat et président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (), a accusé le pouvoir de préparer un hold-up électoral en entretenant des étrangers sous le couvert de l’orpaillage.

Dans une déclaration publiée le 8 juin, le porte-parole du Gouvernement, , a condamné ces propos « d’une extrême gravité, appelant à la haine de l’étranger, (qui) sont de nature à mettre en péril, au-delà de la paix et de la cohésion sociale, l’unité nationale et la stabilité du pays ».

Personnalités liées avec l’article