« Une immunité levée sans vote en plénière de l’Assemblée Nationale, elle est belle la démocratie installée à coups de fusils par Soro »

« Elle est belle, la démocratie installée à coups de fusils par Soro » : Apollos Dan Thé réagit à la levée de l’immunité parlementaire du président de GPS.

Levée de l’immunité parlementaire de Soro et des députés qui lui sont proches dans une procédure inédite, sans vote en plénière de l’Assemblée Nationale. Elle est belle, la démocratie installée à coups de fusils par Soro et ses adjudants. Effet boomerang … Comme il le dit lui-même, et je le cite, « c’est bien fait pour ma (sa) gueule ».

La Côte d’Ivoire doit sortir du guêpier. Il faut revenir à la normalité et 2020 offre l’opportunité idéale pour opérer le changement avec le président Affi, le seul véritable homme de paix doté d’une haute conscience politique.

LIRE AUSSI : Blé Goudé : « ni Soro ni Wattao ne m’ont aidé à sortir du pays pour le Ghana », le président du COJEP explique comment il est sorti de la Côte d’Ivoire en 2010

Cette réaction d’Apollos Dan Thé survient après la levée de l’immunité parlementaire le lundi 20 janvier 2020 des députés ivoiriens Camara Loukimane, Kando Soumahoro, Lobognon Agnima Alain Michel, Soro Kanigui Mamadou, Soro Kigbafori Guillaume et Yao Soumaïla.

Personnalités liées avec l’article