Côte d’Ivoire – Oumé: Un chien pas vacciné contre la rage est un chien mort

A , les chiens non vaccinés contre la rage seront systématiquement tués, a informé le jeudi 18 juillet 2019, .

Apres la campagne qui prend fin le 25 juillet, la première responsable des ressources animales et halieutiques du département d’Oumé se propose d’introduire une demande  auprès des autorités locales afin que les chiens non vaccinés soient systématiquement abattus.

« La rage est une maladie très mortelle. Les propriétaires doivent préserver leur vie et celle des autres », a-t-elle souligné, exhortant les propriétaires à présenter les éventuels « animaux mordeurs »  à ses services pour une mise en observation de 15 jours.

Pour cette première étape, les villages des sous-préfectures d’Oumé et ont été retenus, en attendant ceux  des deux  autres sous-préfectures  à savoir Diégonéfla et de Tonla.

A LIRE AUSSI : Que fait ce navire de guerre américain en Côte d’Ivoire ?

A ce jour, 47 chiens ont été vaccinés. Ce résultat, selon Aké M’Bo Eulalie Ginette est encourageant.  Elle a toutefois noté la réticence de certains propriétaires qui prétextant que les chiens vaccinés sont inaptes à la chasse, refusent de les présenter aux agents vaccinateurs. La chasse au gibier étant interdite, pour elle,  il n’y a plus de raison de maintenir cette position.

Aké M’Bo Eulalie a saisi  l’occasion pour féliciter les chefs de villages qui se sont impliqués dans la réussite de cette campagne.