Côte d’Ivoire : pourquoi la production du pétrole chute

Le gouvernement ivoirien à l’issue du conseil des ministres du mercredi mai 2019, a annoncé une chute de la production de pétrole brut en Côte d’Ivoire.

La production de pétrole brut en Côte d’Ivoire a reculé de 5,27% en 2018 par rapport à l’année précédente, avec une moyenne de 32.287 barils par jour, a indiqué le mercredi 8 mai 2019.

« Pendant la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2018, la production de pétrole brut s’est établie à 11.784.642 barils correspondant à un débit de 32.287 barils par jour », a-t-il précisé. Fin 2017, la production de pétrole brut s’élevait en moyenne à 34.084 b/j.

A LIRE AUSSI : Amadou Gon à Ferké : « La Côte d’Ivoire est aujourd’hui la 5è économie du monde… »

Cette baisse est notamment due à « la déplétion naturelle des champs » pétrolifères et à « des perturbations opérationnelles sur certains champs », selon le gouvernement.

En 2014, les autorités ivoiriennes avaient conduit à Houston au Texas (sud des Etats-Unis) une mission de prospection économique visant à promouvoir l’exploration et la production pétrolière en Côte d’Ivoire, avec pour objectif de l’augmenter graduellement pour la porter à 100.000 b/j en 2020.

Personnalités liées avec l’article