Crise électorale en Côte d’Ivoire: le gouvernement engagé à assurer le retour des personnes déplacées

Crise électorale en Côte d'Ivoire: le gouvernement prendra les mesures idoines pour assurer le retour des personnes déplacées.

Selon cette note, les autorités ont enregistré le franchissement des frontières et du par 2911 personnes, toutes nationalités confondues, en quête de sécurité par anticipation des conséquences de potentielles violences électorales.

Le gouvernement a déjà assuré le retour en Côte d'Ivoire de 289 réfugiés au Ghana, le 2 , portant à 2622 le nombre de personnes déplacées.

LIRE AUSSI: Attaques terroristes au Burkina : la campagne électorale suspendue

Par ailleurs, la Mariatou Koné relève qu'il s'agit bien de 2911 personnes déplacées, et non 6000 ou 8000 qui ont franchi les frontières et du , conformément à une information publiée dans un communiqué du Haut-commissaire des Droits de l'Homme, Michelle Bachet et énoncé lors d'une conférence de presse animée à Genève par le porte parole , et Pacifique du Haut-Commissariat des pour les réfugiés, Babar Baloch.

Written by Romuald Kwame

Reprise des travaux parlementaires : les députés de l’Opposition ivoirienne refusent d’y participer

A Agnibilekrou, musulmans et chrétiens prient la paix