Didier Drogba : « Ceux qui diront « Didier est de tel parti » sont des menteurs »

Didier Drogba et le président français Emmanuel Macron

Nouvellement retraité sportif, multiplie les apparitions dans les médias pour faire le point de sa riche carrière, mais aussi pour évoquer sa reconversion. Il y a quelques jours, c’est sur les antennes de Canal +, dans l’émission “”, que l’ancien capitaine des Eléphants a été interrogé sur ce qu’il fera après le foot.

L’on se souvient qu’en 2005, après la qualification des Éléphants pour la première Coupe du monde de football de l’histoire de la Côte d’Ivoire, Drogba et ses coéquipiers, à genoux, avaient demandé aux acteurs de la crise ivoirienne de faire la paix. Cet acte, personne ne l’a oublié. De plus, après la crise postélectorale, l’ancien buteur de Chelsea avait intégré la Commission Dialogue,Vérité et Réconciliation ().

A lire aussi : 171è anniversaire de l’indépendance du Liberia : Drogba joue avec le président Weah

Cela suffit-il pour lui prédire un destin à la George Weah ? Pas vraiment. « J’ai toujours dit : à partir du moment où tu as une opinion, tu fais de la politique. Après, il y a différentes sortes de politiques. Moi je me suis consacré à ma fondation et j’ai fait de la politique à ma manière, en faisant du social, en aidant les gens. En Côte d’Ivoire, personne ne peut te dire : “Didier est de tel parti”, ceux qui diront ça sont des menteurs.

Ce privilège, je veux le garder le plus longtemps possible », a déclaré Didier Drogba sur les antennes du média français. Pour information, le natif de a été désigné vice-président de «  », une organisation mondiale, neutre, indépendante et opérationnelle qui utilise le sport et ses valeurs comme instrument de paix. Drogba pourra poursuivre son action dans la promotion du sport comme outil de paix et de transformation sociale.

Personnalités liées avec l’article