Don Mello : « la réconciliation commence par la libération de Gbagbo »

Quelques morceaux choisis de l’entretien d’Ahoua Don Mello ce mardi 28 janvier 2020 avec Sputnik, sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo.

Le timing de la procédure épouse les contours du calendrier électoral en Côte d’Ivoire. Éloigner Laurent Gbagbo pour sa grande popularité est davantage un argument politique que juridique. Or, c’est ce qui est avancé pour ne pas rendre la liberté à une personne acquittée après plusieurs années de procès.

La bataille que nous menons pour restaurer la démocratie contre un régime liberticide doit donc se mener en interne comme en externe. Ceux qui le peuvent continuent à l’extérieur.

LIRE AUSSI : Henri Konan Bédié : « ma fierté, président de la République, j’ai gouverné sans jamais verser le sang »

La réconciliation commence par la libération de l’un des protagonistes de la crise ivoirienne, à savoir Laurent Gbagbo, qui était face à Ouattara pendant la crise post-électorale. Sa détention hors de la Côte d’Ivoire ne fait qu’accentuer la division et éloigner les deux rives de la réconciliation.

LIRE AUSSI : Affi N’Guessan : « Gbagbo m’a mis en mission pour libérer la Côte d’Ivoire »

L’élection de 2020 sera le temple de tous les dangers, s’il n’y a pas de réconciliation et des conditions d’élections justes et transparentes.

Personnalités liées avec l’article