Football : 4 « meilleurs » arbitres ivoiriens exclus par la CAF pour corruption

La Confédération africaine de football () vient de frapper très fort avec la suspension de quatre hommes en noir ivoiriens, suite à une série de scandales de corruption qui ont éclaté au sein de la Fédération ghanéenne de football. Arbitres ivoiriens exclus.

Le 7 juillet 2018, le jury disciplinaire de la CAF s’est réuni aux fins de statuer sur les allégations de corruption formulées dans les média. Ainsi onze arbitres africains ont été sanctionnés, dont quatre Ivoiriens, soit près de la moitié des hommes en noir suspendus. Preuve s’il en est, du degré de corruption au sein de la société ivoirienne.

A lire aussi : Crise à la FIF : Duel à distance entre Roger Ouégnin à Abidjan et Sidy Diallo à Yakro

La sanctions la plus sévère a été appliquée à l’arbitre kényan , « exclu à vie de toute activité liée au football de la CAF ». Deux autres fortes sanctions (dix ans de suspension) frappent les arbitres gambien Jallow Ebrima et togolais . Suit l’Ivoirien , puis les Burkinabé , le Malien , le Mauritanien Demba Boubou. Ces trois derniers écopent de cinq ans de suspension.

« L’Ivoirien Denis Dembélé suspendu pour 6 ans pour avoir touché 700 dollars lors de la rencontre - entente Sétif du tour préliminaire de la ligue des champions de la Caf le 7 mars 2018 »

Le scandale de corruption dans le football ne touche pas que le Ghana. Dans un deuxième document, le journaliste met à nu une autre facette du fléau touchant le football continental dans son ensemble. L’on y trouve plus de cent officiels de match de football qui ont touché les pots-de-vin pour fausser le résultat de plusieurs rencontres.

Le communiqué de la CAF excluant 11 arbitres africains, dont 4 Ivoiriens
Le communiqué de la CAF excluant 11 arbitres africains, dont 4 Ivoiriens

Parmi eux, l’arbitre ivoirien Denis Dembélé suspendu pour six ans pour avoir touché 700 dollars, lors de la rencontre Aduana Stars- Enente Sétif, du tour préliminaire de la ligue des champions de la Caf le 7 mars 2018. Les Ghanéens s’étaient imposés sur le score de 1 but à 0 mais les Algériens avaient fortement contesté l’arbitrage jugé très partisan des quatre arbitres ivoiriens.

Les assistants , et ont écopé, pour leur part, de deux ans de suspension chacun. Rappelons que Dembélé et ses assistants d’infortune font partie des « meilleurs arbitres » de la FIF de Sidy Diallo. Ils ont souvent été désignés pour officiers des rencontres internationales. Du fait de cette affaire de corruption, aucun arbitre ivoirien n’est présent à la coupe du monde Russie 2018.

Karina Fofana

La FIF de Sidy Diallo: La grande dégringolade !