5 mois de salaire contre une retraite anticipée : Grande foutaise à Frat Mat !

Fraternité matin
Fraternité matin

Le directeur général du groupe , à travers une note d’information, en date du 9 juillet 2018, adressée aux agents, explique les conditions de départ volontaire à la retraite. Des conditions qui frisent carrément la foutaise, tant elles sont inacceptables, même pour un employé au bord du désespoir. Fraternité matin plan de structuration.

« Je viens par la présente , porter à votre connaissance que la direction générale de la Société nouvelle de presse et d’édition de Côte d’Ivoire () envisage de mettre en œuvre, dans le cadre du plan de structuration adopté par le gouvernement ivoirien, un programme de départ volontaire ouvert à tous les salariés âgés de moins de 59 ans », dit le directeur général de Fraternité matin.

A lire aussi : Crise à Fraternité Matin : Des syndicalistes réclament « la liste des voleurs »

Et de poursuivre, « à toute fins utiles, vous voudriez bien noter que diverses études conduites par les cabinets spécialisés, corroborés par les conclusions de nos propres analyses, laissant apparaitre que les difficultés actuelles de l’entreprise procèdent de plusieurs sources. Dont l’environnement concurrentiel, l’environnement institutionnel, les évolutions du métier de la presse et l’inadéquation de nos ressources humaines aux nouveaux enjeux et l’augmentation de la masse salariale ».

La note d'information du DG de Frat Mat
La note d’information du DG de Frat Mat

Selon la note, la mise en œuvre du départ volontaire s’étend du 10 juillet 2017 au vendredi 10 août 2018 inclus, et le travailleur désireux devra introduire une demande auprès de sa hiérarchie.

Fraternité matin plan de structuration

Pour lui, cette réforme « est devenue inévitable. Il s’agit d’adapter la taille des équipes et des compétences disponibles aux volumes d’activités et aux exigences  et aux contrats d’organisation ».

Les conditions de rupture du contrat sont entre autres : l’indemnité de licenciement, la gratification au prorata temporis, l’indemnité de préavis variable selon la catégorie, un pécule variable selon l’âge du salarié.

« avec la politique proposée par Venance Konan, à savoir entre 5 et 12 mois de salaire, les agents les plus chanceux d’ailleurs percevront entre 1,5 million et 6 millions de FCFA par employé »

En novembre 2017, le gouvernement a adopté un plan de restructuration d’un montant de 10.5 milliards FCFA, dont 1.4 milliard de FCFA exclusivement consacré au plan social, à savoir les départs volontaires à la retraite.  5.5 milliards FCFA constituant un abandon de dette vis-à-vis de l’Etat (impôts, CNPS) et 3.6 milliards FCFA en subvention d’investissement. Dans le plan du gouvernement, suggéré par la direction du journal, 110 personnes étaient visées par le plan social.

« Foutaise »

De ce fait, si les 110 personnes se portaient volontaires pour aller à la retraite, elles auraient touché en moyenne, entre 10 et 15 millions FCFA. Or, avec l’arrangement  proposé par Venance Konan, à savoir, entre 5 et 12 mois de salaire, les agents les plus chanceux, avec une moyenne de 300 000 FCFA de salaire mensuel, devraient percevoir entre 1.5 million et 6 millions FCFA par employé. Une somme dérisoire qui n’incite aucun candidat à demander la retraite.

Une situation que comptent d’ailleurs dénoncer les syndicats qui parlent de foutaise. D’autant que les choses se font dans une opacité totale, selon certains agents. « Nous avons un plan social qui coûte 1.4 milliard FCFA. La direction générale devrait dire clairement combien une personne devrait pouvoir toucher, selon son âge et son ancienneté, plutôt que de nous inviter à nous inscrire. C’est véritablement un saut dans l’inconnu et cela se passe dans l’entreprise dirigée par des personnes qui appellent pourtant les autres à la transparence », dénonce un employé frustré, qui répète qu’il préfère être renvoyé et aller au tribunal, que d’accepter volontairement de telles conditions de départ à la retraite.

Karina Fofana

Côte d’Ivoire : Un groupe de « journalistes libres » dénonce le manque de professionnalisme à Fraternité Matin

Personnalités liées avec l’article